L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - salamin

Fil des billets

Samedi, 17 mai 2008

Salamins' d'époque - 50 ans plus tard

Si la première photo a été estimée au début des années 30, celle qui suit reprend les mêmes protagonistes, une cinquantaine d'années plus tard. A cette date, on les retrouvait encore tous, en 1978.

4 ans plus tard, le JDS présentait cette photo dans la presse.

Tous les noms, articles et autres explications vous seront dévoilés cette semaine. Pour l'heure et pour faire durer le plaisir, je vous laisse tout simplement découvrir LA photo: ;-)

Lire la suite...

Mercredi, 7 mai 2008

Salamins' d'époque



Une branche de l'époque de la grande famille des Salamin. A vue de nez, ce cliché date de 1932 et environs.

Sous peu, la même famille 50 ans plus tard, les parents en moins, cela va de soi, car on parlait peu de centenaires alors... et quelques explications sur ces regards posés.

Samedi, 5 avril 2008

"La retraite, c'est faire autre chose" - La preuve par Jean-Pierre

Un grimentzard, Salamin de surcroît, à l'honneur encore. Jeune retraité, tout comme Elisabeth ce soir. Comme elle, il n'envisage aucune oisiveté, aucun farniente. Un anniviard dépérirait en effet bien trop vite à ce petit jeu!

Un parcours professionnel passé dans le monde de l'éducation, chanteur confirmé, meneur de troupe, il n'aura pas échappé à Charly Arbellay du Nouvelliste que notre homme saura mener son monde au doigt et à la baguette, qu'il exploitera avec beaucoup de sérieux et de profit un fabuleux gisement d’or gris. En clair:

Un Anniviard succède à la très populaire Bernadette Roten à la barre de la Fédération valaisanne des retraités.

Lire la suite...

Vendredi, 4 avril 2008

Figarette s'en va

On ne peut prendre Elisabeth en photo que sur le vif. D'une timidité pas maladive pour 2 sous, elle préfère pourtant la récalcitration face à ce genre d'exercice. Mais elle ne vous en veut pas si vous y parvenez. Le jeu en valait pourtant la chandelle car l'occasion risque de ne plus se représenter.

Elisabeth en coiffeuse, c'est la dernière fois aujourd'hui.

Au début des années 70, soit il y a 39 ans, la jeune Elisabeth s'en revenait à Grimentz après un apprentissage et une saison de ski "en extérieur" [du village, s'entend]. L'histoire de la coiffeuse Elisabeth a débuté alors de manière intimement liée à celle d'Immobilia. Pas très clair? Aller, on plante le décors. Accrochez-vous:

Lire la suite...

Jeudi, 20 mars 2008

Salamin d'ici ou d'en face?

Au début du siècle dernier, notre aïeul a quitté son village de St-Luc pour venir chercher refuge à Grimentz. Suite à un incendie - St-Luc en a vécu 2 qui ont détruit le coeur de son vieux village, d'où la zone rebâtie en pierre - ce dernier s'est établi ici en tant que réfugié économique. Une association de mots qui offre pourtant une autre image à nos esprits contemporains.

Bien des années plus tard, pour Benoît c'est donc un retour aux sources, lorsque Josette et lui ont réinvesti ces terres pas si lointaines. C'est même une prise de pouvoir, si on ose formuler la chose ainsi, car il est le dernier président en exercice de la commune lucquérande. Beau challenge pour un ancien émigré, non? Toujours est-il que ce n'est pas pour raisons politiques qu'on parle de lui aujourd'hui, mais bien pour les mêmes que celles qui ont chassé son grand-père en 1904.

Pari osé? Charly Arbellay nous raconte l'histoire du président qui tient boutique, en vérité un arabe sûr de son affaire.

Lire la suite...

Lundi, 10 décembre 2007

Avis mortuaire

Discrète et paisible est l'image que nous gardons d'elle pour la plupart. C'est ainsi qu'elle est partie la semaine dernière, en s'endormant aux côtés de son mari, l'Oncle Henri. Le couple avait fêté ses noces de diamant il y a 2 ans.









































page 2 de 2 -