L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - patrimoine

Fil des billets

Jeudi, 1 décembre 2011

Que des patates!

Faut-il vous le préciser? Cette photo n'est pas tout à fait d'époque!

La nuance mérite un énoncé clair car les dernières nouvelles météo font froid dans le dos et celles des pistes de ski monter l'impatience pour ceux qui n'ont pas saisi leur chance de dévaler Sorebois le week-end dernier. En effet, le domaine skiable de Grimentz restera fermé ce week-end [infos en fin de billet].

Comme, de toute manière, il fait un temps à jardiner plus qu'à skier, vouala-t-y pas que l'association du patrimoine arrive pile-poil pour vous proposer un plan B!

Lire la suite...

Mardi, 8 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - Les gens d'Anniviers

Nous avons vu maintenant très rapidement les stations de la vallée, disons quelques mots de ses habitants. On fait descendre les Anniviens des Huns, réfugiés là après la défaite de leurs hordes; ce qu'il y a de certain, c'est qu'ils ont conservé le type et les coutumes orientales; ainsi ils sont nomades, désertant à certaines époques leurs villages pour aller, collectivement, cultiver leurs vignes à Sierre ou mener paître leurs troupeaux dans les hauts alpages.

Lire la suite...

Lundi, 7 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - 6ème étape

Nous retournerons à Vissoye et prendrons le chemin muletier pour Zinal, distant de 2 heures 1/2.

Nous passerons par les curieux villages de Mission et d'Ayer, aux chalets calcinés et qui ont une note alpestre des plus caractérisées. Zinal est une grande et belle station située à 1678 mètres, à l'extrémité du Glacier Durand, en retrait considérables depuis quelques temps.

Lire la suite...

Dimanche, 6 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - 5ème étape

Nous allons traverser la Navizance et monter, en 1 heure 1/2, par la nouvelle route carrossable à Grimentz après avoir visité les Cascades de Gougré, un peu en contre-bas du village, formées par le torrent du Val Moiry.

Grimentz est un beau village alpestre, aux chalets antiques où sont gravées de curieuses inscriptions.

Lire la suite...

Samedi, 5 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - 4ème étape

La troisième station que nous visiterons est la station Weisshorn, perchée à 2300 mètres sur la Têlaz-Fayaz, un des plus élevée du Valais et qui consiste en un seul hôtel confortable et ses dépendances, que l’on atteint, de Vissoye, en  2 heures ¾ par un sentier fort bien entretenu et qui circule à travers de superbes forêts de mélèzes.

Lire la suite...

Vendredi, 4 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - 3ème étape

Au dessus de Saint-Luc, à 2.00mètres, Chandolin, que l’on gagne en 1 heure ½ par le plus frais et le plus rustique des chemins de montagne, et qui est le village habité le plus élevé de l’Europe.

Complètement abrité des vents du nords, à proximité des grandes forêts de sapins, de mélèzes et d’arolles, Chandolin se trouve dans une situation exceptionnellement favorable et tout concourt à en faire une station climatérique de premier ordre ; son air est extraordinairement pur, sec et doux, malgré l’altitude et il reste, même le soir, exempt de toute humidité.

Lire la suite...

Jeudi, 3 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - 2ème étape

Saint-Luc est situé à 1685 mètres, sur un petit plateau admirablement exposé et qui jouit d’une luminosité exceptionnelle ; c’est un des rares villages du Valais construit presque entièrement en pierres, avantage qui lui échut à la suite de nombreux incendies dont ses chalets furent la proie, à des époques différentes.

Lire la suite...

Mercredi, 2 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - 1ère étape

La première station est Vissoye, à 1230 mètres, chef-lieu de la vallée, admirablement situé, avec sa vieille église et les ruines de son château-fort, qui eut, au moyen âge, des châtelains épiscopaux.



Lire la suite...

Mardi, 1 novembre 2011

1908 - Journal Illustré - Anniviers

La météo ne nous annonçait-elle pas un peu de mauvais temps, ces jours? Eh ben c'est raté... une fois de plus. L'immoblog en profite pour prendre la clé des champs, il en a besoin. Pour une bonne semaine au moins, plus d'actu. Il vous laisse par contre entre de bonnes mains sous la conduite d'un guide touristique... étonnant.

Notre reporter a sillonné notre vallée en 1908 pour le compte du "Journal illustré des stations du Valais".

NB. Publier cette petite série de billets n'a par contre pas été possible sans sponsoring. On s'était pourtant promis de ne pas faire de pub, mais ça marche pas à tous les coups. Ce que vous constaterez avec un humour plutôt désuet dès le second relais.

Lire la suite...

Dimanche, 30 octobre 2011

Le grenier - épisode 2/5

Le paysan utilise le grenier comme cave à provisions et pour entreposer ses biens précieux. Les grains sont conservés dans de grands coffres, les morceaux de viande séchée et de lard sont suspendus, et des habits, des outils, de la vaisselle et des objets de valeur trouvent également place ici. Afin que les aliments demeurent secs et qu'ils soient protégés des rongeurs, le grenier repose sur des quilles, à l'instar du raccard. Les madriers sont embrevés sans joints afin que le bâtiment soit étanche. Les portes peuvent être fermées à clé. Les greniers varient selon la topographie du site, l'étendue des champs et la richesse du propriétaire. Il existe de petits édifices, autant que d'imposants bâtiments appartenant à plusieurs propriétaires (chaque porte possède sa propre serrure).

Lire la suite...

Dimanche, 16 octobre 2011

Une cérémonie de derrière les fagots

C'est dans le but avoué de jouer à la chroniqueuse-reportrice amatrice [y avait aussi des pros] que l'immoblog s'est immiscé au coeur de la manifestation. Peut-être cela en aura surpris parmi les personnes présentes, celles du 3ème âge de notre village car elles ne lisent pas forcément ces pages. Quoi qu'il en soit, cette occasion m'a tout personnellement accordé de passer d'inoubliables instants d'échange avec 3 jeunes fringants retraités établis ici avec qui nous avions tout à partager [ils se reconnaîtront ;-) ].

Une cérémonie de derrière les fagots? Quel tonneau! Vous n'allez pas le reprocher à des grimentzards, tout de même! Mais que ne feraient-ils pas pour saisir le prétexte d'une nouvelle occasion de boire? Nan, nan... c'est trop facile de réduire à cela des traditions qui nous tiennent à coeur. Investis d'une telle conviction, simplicité et chaleur furent les ingrédients qui muèrent cette manifestation en succès.

Lire la suite...

Lundi, 5 septembre 2011

Le raccard - épisode 1/5

Raccard... ce terme est clairement associé à valaisan. Un raccard est valaisan autant qu'un valaisan n'est rien sans son raccard, n'est-ce pas? Pourtant, des raccards, il n'y en a pas tant que ça dans l'absolu alors qu'on use et abuse du terme qui l'évoque. Et trouver un raccard au village n'a bizarrement pas été une mince affaire, ce à quoi je ne m'attendais pas du tout. D'où l'intérêt d'en parler pour en savoir un peu plus sur le sujet.

Au risque de se tromper - mais ce n'est pas grave car vous pourrez amener votre contribution en commentaire pour préciser, corriger, compléter - ce blog n'a pas valeur de science! Mais plutôt de réflexion. Tentons la démarche.

Donc, le raccard.

Lire la suite...

Mardi, 30 août 2011

Formation continue - on n'est jamais trop curieux

ÇA, c'est un truc pour moi! me suis-je récriée en riant à la lecture du fascicule reçu par poste ce matin.

Bases de mécanique et fonctionnement du moteur pour... ne pas attendre d’être en panne pour savoir quoi faire. Montage de chaînes, changement de roue, pontage des batteries et contrôle des niveaux.

Lire la suite...

Mercredi, 10 août 2011

Au détour des ruelles

Notre vallée regorge de coins magnifiques que même nous, les indigènes, ne connaissont pas! C'est le constat auquel nous sommes parvenus hier soir en palabrant. Sans être gonflé comme un grimentzard, nous devons avoir la fierté de le revendiquer haut et fort, prendre conscience de notre valeur et le faire savoir. Nos instances touristiques s'en chargent, certes, mais nous, vous et nous, pouvons aussi le relayer dans nos messages autour de nous.

Dans le feu de notre discussion, nous égrenions nos petits villages et hameaux l'un après l'autre. Avez-vous déjà été jusqu'au fond de Pinsec? Traversé Mission? Descendu dans les abîmes de Fang? Rejoint les cimes de Soussillon ou de Chandolin?

Il nous manquait la petite balade de Vissoie aux Morands. C'est désormais chose faite.

Lire la suite...

Jeudi, 4 août 2011

Les gardiennes de Sainte-Marthe

Forcément chèvre un pilier d'église?

Autant se méfier, avec ce genre d'assertion, car ce serait se mettre à dos de précieux alliés au sein de mon propre village si d'aventure on me prenait au sérieux. D'ailleurs on ne cause ici pas d'église, mais de chapelle.

Et pourtant... nonobstant ce maigre détail, la réalité illustrée de ce message nous prouve bien le contraire! Y en a qui vont me bénir...

:P

Alors, les biquettes, pieuses ou curieuses???

Lire la suite...

- page 2 de 6 -