L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - fête

Fil des billets

Lundi, 5 avril 2010

Le mystère de Pâques

C'est l'histoire d'une petite fille, trop petite pour courir vite et loin au signal donné par les fifres et tambours pour se mettre en quête des oeufs disséminés, bien cachés dans les recoins de notre vieux village car telle est notre coutume des dimanches de Pâques.

Les plus grands [y avait une floppée de gosses], zigzaguant de droite et de gauche, d'avant en arrière comme des fous, avaient déjà tout raflé dans un périmètre que nous peignions à couvrir sur une simple ligne droite dans la rue pavée en avançant au rythme de la petite fille.

La concurrence était fort rude, jamais la petite fille - à moins d'un miracle - n'allait trouver ne serait-ce qu'un oeuf oublié! Encore eut-il fallut que 100 personnes passassent devant lui sans le voir alors que nous ne nous éloignions pas vraiment des grands axes. Donc vraiment, à moins d'un miracle.

Lire la suite...

Jeudi, 11 mars 2010

Intermède musical

Petit mot en vitesse pour vous dire que je ne vous ai pas oubliés, mais j'y arrive pas ce soir non plus pour vous relater Anniviers.

En radio dans ces cas-là, on passe à l'intermède musical. Permettez que j'en fasse de même:

Intermède musical


(coeur)

Lundi, 18 janvier 2010

Les rogations 2010

Les rogations, une institution.

La Bourgeoisie vue de l'extérieur, ce jour-là, est une image qui fait énormément rire les touristes. Eux n'ont aucune idée de la gravité de l'événement qui s'y joue chaque année à pareille époque. Une fois la solennité du "meeting" levée par autant de coudes asséchés qu'il n'y avait de paires d'oreilles captives pour écouter les comptes et rapports annuels de la Bourgeoisie, entendre s'égrener les noms des nouveaux entrages, évoquer l'invité extraordinaire du jour ou narrer l'histoire de toute une famille jusqu'alors, l'assemblée se mue en ruche dont le bourdonnement fait fredonner l'entier de la vénérable bâtisse de bois, sise à l'entrée du vieux village. La buée rend les fenêtres opaques et imperceptibles les mille et une conversations dont elles retiennent les mots de s'écraser pêle-mêle dans la rue, ne laissant poindre, de temps en temps, qu'une touche de cheveux gris [si ce n'est un crâne déguerni] ou une main envolée dans une diatribe enflammée.

Il y en avait, ce jour-là, des touristes-poètes dans la rue qui, amusés, se sont laissés porter quelques instants par le bourdonnement de ce gros frelon!

Notre envoyée spéciale de la Bourgeoisie, Véro, était dans la ruche, ce fameux deuxième samedi de janvier. Elle raconte pour la postérité:

Lire la suite...

Mercredi, 13 janvier 2010

La fiesta pour les 10 ans du Team Avalanches!

Voici une affiche qui ne peut que vous interpeler:

Et pour cause!

Lire la suite...

Jeudi, 24 décembre 2009

Bonnes fêtes et meilleurs voeux pour 2010!

Lire la suite...

Mardi, 15 décembre 2009

Les Fééries avec Christine et par tous les temps

Les Fééries 6èmes du nom, édition 2009, furent.

Toujours trop court.

Le premier jour, samedi, sous un épais brouillard blanc [pas gris... blanc!] et des flocons pour l'ambiance. Le deuxième jour sous un fringuant soleil. Celui qui se doit à Grimentz en cette période de l'année, cela va de soi... 8-)

Les Fééries 2008, on s'en rappelle, avaient eu grand succès. D'autant que la neige fut alors pile au rendez-vous.

L'immoblog a aussi l'édition 2006 à son actif sur ses pages. Petit flashback. Que s'est-il dès lors passé en 2007? Avons-nous snobé la fête? C'est le black out complet dans nos souvenirs. Remarquez, je ne me souviens pas non plus d'avoir plus spécialement fait la fête... Et chacun de se replonger dans ses propres souvenirs.

Or, avant de feuilleter les clichés du dimanche, on passe par l'évocation de Noël de l'une des chevilles ouvrières de la manifestation, Christine Crittin Rion. C'était vendredi dans le JDS. dans la désormais célèbre Interview Décalée.

Lire la suite...

Dimanche, 16 août 2009

Nos balcons fleuris

Le résultat des balcons fleuris 2009 en fond de billet!

Oserait-on affirmer que notre tradition des balcons fleuris est ancestrale?

Le premier concours des fleurs s'est tenu à Grimentz en 1930, l'année de la création de la société de développement [SD]. Depuis lors, il déchaîne chaque années les passions, les dames - mais les messieurs aussi - rivalisant d'astuce et de soins au service des belles rousses qui illuminent si joliment les façades gorgées de soleil des mazots et chalets de notre village.

Si d'aucun prétend que, telle une femme trop fardée, il finit par en perdre de son charme, il n'en demeure pas moins que lierres et géraniums constituent la fierté estivale des gens du coin. Au point même qu'on les exporte et les entretient jusque sur les abords de notre route d'accès. D'ailleurs, les géraniums qui ornent les contours qui mènent jusqu'à nous en étonnent plus d'un touriste. C'est chôli...

Lire la suite...

Dimanche, 26 juillet 2009

Passé, présent



"Mais... t'as pas lu l'article dans le journal?", se récriait-elle à chacune de mes questions posée.

Lire la suite...

Lundi, 6 juillet 2009

La fête au village - les musiques pop

Eh oui, une fois encore la fête au village. Et si on en juge par le programme estival, celle-ci n'est qu'une étape parmi d'autres! Or, pour savoir de quoi relève la fête des musiques populaires exactement, faut pas compter sur l'immoblog. D'autres sont là pour cela.

Pas spécialement fan de ce genre de musique et pas non plus touriste sur ses propres terres - quoique, à sa manière parfois - le regard jeté sur ce week-end réduit en un dimanche pour cause de labeur acharné [ça fait toujours bien dans la galerie] n'est qu'une empreinte furtive, une marque tout juste impressionniste de ce dont vous vous êtes peut-être mis plein les oreilles.


Lire la suite...

Samedi, 4 juillet 2009

Y a d'la joie

Regard furtif le temps d'une traversée du vieux village...

Vendredi, 5 juin 2009

OFF du festival ATFVR du week-end dernier

Au jeu du tir aux conseillers, j'en soupçonne beaucoup de s'y être discrètement [et avec acharnement] essayés. Mais il n'y avait personne pour leur jeter la pierre, pas le moindre coup d'oeil, même. Chacun avait son occupation du moment, au centre du vieux village, dans la rue, dans les caves ou sous la tente.

Dire que ça remonte déjà à une petite semaine...! Petite galerie au choix tout à fait aléatoire [sinon j'y passe 15 heures]:


Lire la suite...

Samedi, 30 mai 2009

A tambours battant

Assurément pas besoin de réveil en ce week-end de festival. Une sonate sous le balcon, ça faisait beaucoup de Roméos s'entraînant à l'unisson.

Tous ces jeunes sont aujourd'hui en concurrence. Beaucoup d'efforts et de concentration.

Bref, il n'est pas usurpé d'affirmer à l'instant que le festival bat son plein! :oui:

Jeudi, 28 mai 2009

Ça frotte, ça cloue, ça ponce, ça fixe, ça monte...


L'ambiance est décidément celle des grands jours, joyeuse mais laborieuse. Chacun y apporte la contribution de sa spécialité. Ou de son violon d'Ingres.

Lire la suite...

Jeudi, 19 mars 2009

Fifres et tambours de Grimentz - ATFVR

S'il a peu été question des fifres et tambours de notre village jusqu'ici, ou même de ceux de notre vallée!, ce n'est que partie remise. La rumeur courait avec insistance, nous savions leur heure bientôt là. Elle s'annonce désormais à grands pas. A très grands pas. Ludivine nous l'annonce ainsi:

«Comme tu le sais, les 29, 30 et 31 mai 2009, les Fifres et Tambours de Grimentz organisent le 40ème Festival ATFVR (association des tambours et fifres du Valais Romand). A cette occasion, nous avons décidé de changer nos costumes (qui ont déjà 22 ans). C’est pourquoi, nous les inaugurerons à cette même occasion, ainsi que le drapeau.»

22 ans... Cela remonte à si longtemps et c'est pourtant encore bien présent dans nos esprits... comme si c'était hier. De sacrés souvenirs d'adolescente pour votre immoblog...

Tout ça pour vous dire qu'il vous faut agender le week-end du 29 au 31 mai prochain. De plus, le soleil est d'ores et déjà commandé! :ok:

Voici les fifres et tambours de Grimentz dans leur costume actuel avec mes mannequins d'un instant, dans l'ordre du plus p'tit au plus g'rand: Sébastien, Blaise et Raphaël:

Lire la suite...

Samedi, 10 janvier 2009

La cressin des Rogations

Une visite chez notre boulanger cette semaine pour ausculter son nouveau laboratoire après 25 ans d'activités nous permet d'en savoir plus sur une spécialité locale. Il existe ici un pain qu'on ne déguste qu'une fois par année. Non, il ne s'agit nullement de la galette des rois sur laquelle on se casse assez volontiers la dent. Plutôt de la "cressin".

A Grimentz, la cressin est synonyme de Rogations. Les Rogations, l'assemblée des bourgeois de Grimentz qu'il ne me sera pas permis de documenter cette année, ont lieu chaque année le deuxième samedi de janvier, aujourd'hui même. C'est à cette occasion que se distribue la fameuse cressin... si bonne avec de la confiture. Elle a une forme ronde, plate, sur un schéma en croix cerclée. Il s'agit donc d'un pain et non d'une brioche sucrée.

Lire la suite...

- page 3 de 4 -