L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - catastrophe

Fil des billets

Lundi, 21 décembre 2009

Gardes médicales - hiver 2009-2010 à Grimentz, puis 2010-2011

2 jours de ski et déjà croisé 3 blessés avec des attelles [et non des atèles ni des natelles!] au bras, à la jambe, une bandoulière. Bon début, quoi!

Le cas de ces gens étant réglé, on peut se demander combien suivront encore durant la saison. On espère toujours un minimum, mais y faudra pas rêver non plus. Pour ma part et ayant fini la saison précédente en minerve, j'espère que mon compte est bon.

Médecin, gardes médicales ou urgences urgentes, on récapitule le tout [et on laissera ce billet en évidence dans le menu jusqu'en avril] pour vous parer à toute éventualité désobligeante ou vous aider dans les moments critiques.

Lire la suite...

Mardi, 4 août 2009

Avis mortuaire...

Pensée


Pour sa femme, Céline,
Pour sa famille,
Pour tous ses amis de Sierre et de la vallée, bien au-delà encore,
Pour tous les guides de montagne,
Pour tous leurs clients aussi,
Pour chacune des cimes gravies,

...


La dernière aurait pu être le Mont-Blanc.

Lire la suite...

Dimanche, 17 mai 2009

La catastrophe du torrent - un épilogue serein

Saisissons, à l'image de ce beau week-end de printemps, l'occasion de terminer notre histoire sur une note optimiste.

La catastrophe du torrent, ou l'éboulement de mai 99, nous a certes fichu un sacré coup. Or, il se trouve que nous vivons dans un pays démocratique, de surcroît pas si corrompu - toute référence aux diverses polémiques chinoises est parfaitement fortuite. La reconstruction a donc suivi sans tarder. 10 ans plus tard, seul le moulin et ses deux teintes de bois attestent d'un événement majeur pour notre communauté. Pour le reste, c'est même encore plus chÔli. Si si.

Et surtout plus sûr!

Lire la suite...

Jeudi, 14 mai 2009

14 mai 1999 - 1 heure 40 du matin

Suite du 1er épisode, la 1ère coulée du lundi soir 12 mai 1999.

Fourbus et atterrés [dans tous les sens du terme], le coeur bien en peine, les grimentzards se résignèrent à rejoindre leurs pénates pour reprendre des forces, ce soir-là. Pas pour longtemps.

A 1 heure 40, une seconde coulée, plus destructrice que la précédente, ravageait soudain de haut en bas la partie sud de notre vieux village.


Lire la suite...

Mardi, 12 mai 2009

12 mai 1999 - 20 heures précises

Avis! Si ces images vous heurtent [encore], veuillez cliquer sur le diaporama ou sur ce lien pour l'arrêter et les feuilleter à même la galerie, à votre propre rythme. Ou seulement pour les survoler.
Chacune de ces photos est cartographiée [aussi lien sur la droite dans la galerie]. Vous pouvez aussi les importer dans GoogleEarth en chargeant ce plug-in.


C'était un lundi soir comme un autre, 3 jours avant la fête de l'Ascension. Le temps était morose et invitait peu à la contemplation des arbres en fleurs au soleil couchant. Les grimentzards, sans s'en douter, fonçaient droit dans le mur. Ou plutôt, c'est lui qui allait leur tombait sur la tête.


Lire la suite...

Mardi, 14 avril 2009

La montagne s'ébroue

Elle s'éveille, se secoue pour se défaire de tant de poussière accumulée durant les mois gelés.

Pausez sur la première photo et scrutez-la de plus près. Vous constaterez assez vite que le fond de vallée ainsi offert en paysage n'est que dévaloirs, terrain pelé et avalanches. Zoomons un peu sur tout cela.


Lire la suite...

Samedi, 4 avril 2009

La vie paisible à la montagne!?!!! Un acte de vandalisme!

Certains omettent-ils de suffisamment "visiter" l'école alors qu'elle est/était pour eux obligatoire au point de se rabattre sur celle-ci? D'autres, plus âgés, nostalgiques au point de vouloir y retourner? D'autres encore? Avec quelle motivation?

Quoi qu'il en soit et qui qu'ils soient, ils le firent ici par >>>effraction!<<<

Lire la suite...

Mercredi, 25 février 2009

La dernière heure d'un condamné

Ils étaient de bonne volonté. Mais leur acte signait son arrêt de mort.

Tout avait pourtant bien commencé. Superbe journée au soleil, neige extraordinaire. Pour la dernière, un petit hors piste afin de rejoindre la station par le sud. C'est alors qu'ils l'ont aperçu, couché dans la neige, incapable de fuir à leur approche, haletant, les yeux exorbités. Ils l'ont chargé pour le ramener au village, pensant ainsi le sauver.

JAMAIS! Ne faites jamais cela. C'est le meilleur moyen de lui ôter toute chance de survie.

Lire la suite...

Mardi, 20 janvier 2009

Concours du bon Anniviard - De catastrophes en (re)constructions

En quelles années se sont déclarés les incendies de St-Luc?

Il y a exactement 164 ans et 2 jours éclatait, en plein hiver, un drame sans précédent à Luc.

Un incendie ravaga ce samedi matin-là le village. Pas de pertes humaines comme l'avait subi le village de Mission sept ans auparavant, le 23 juillet 1838 - des victimes collatérales, de surcroît - mais une «destruction du village à peu près totale» selon Willy Théler.

305 édifices partirent en fumée en quelques heures, soit 112 habitations avec tout leur contenu et tous les greniers, granges, écuries, remises et raccards alentour. Y compris l’église, dont les cloches de bronze n’étaient plus que magma fumant, et la cure. Tous les objets du quotidien, ustensiles, habits, meubles, vaisselles, documents, papiers, mais aussi toutes les réserves de fourrage et de nourriture pour l’hiver (céréales, patates, viande séchée, vin, fromage, foin, etc.) y passèrent ainsi. Ne subsista que la toute petite portion du village qui se situait de l’autre côté du ruisseau qui le pourfendait. Des peanuts, irnoniserait-on jaune aujourd’hui.

Lire la suite...

Lundi, 22 décembre 2008

La prudence s'impose

On commentait l'affaire hier encore dans un but d'information et de prévention. Retrouvé 1/2 heure après la coulée sous 1m 30 et emporté dans un état critique! Les gros titres vous font froid dans le dos... L'hélicoptère n'a cessé de tourner au-dessus de nos têtes, hier. Entre coulées et accidents, l'arrivée des touristes sous le soleil n'a laissé personne de marbre. On s'activait de partout si on ne criait pas déjà au feu.

Cathrine Killé Elsig revient sur l'avalanche de Chandolin dans l'édition du jour et dont voici 2 extraits:

Lire la suite...

Lundi, 15 décembre 2008

Attention, danger!

«Regarder l’avenir dans un rétroviseur, c’est entretenir un miroir aux alouettes et faire un combat d’arrière-garde pour préserver des rentes de situation. Autant, dès lors, s’accommoder des réformes en marche.»

Si la phrase de notre célèbre homme politique Anniviard et premier président de commune d’Anniviers [janvier 2009, dans quelques jours] Simon Epiney a bien fait rire le maire de Champignac, elle revêt pour nous un attrait tout à fait d’actualité si on en extrait l’un des mots-clé de l’alambiquage.

Notre miroir aux alouettes plonge incontestablement dans la neige.

Lire la suite...

Dimanche, 30 décembre 2007

Médecins et urgences pour Anniviers

Le 13 décembre dernier, nous vous mettions à disposition la liste des gardes de nos médecins, Caloz et Zufferey. Cette liste est valable pour le premier semestre 2008. [obsolète] Mais on vous rappelle ici volontiers les numéros des cabinets pour le cas où:
  • Jean-Marc Caloz - 027 475 26 66
  • Franziska et Stéphane Zufferey - 027 475 47 07

Au-delà du périmètre de notre vallée, ce sont les hôpitaux de Sierre (027 603 70 00) et de Sion (027 603 40 00) qui, selon la répartition de leurs spécialités, accueillent petits et grands bobos. Nos hôpitaux sont réunis sous l'égide du Réseau Santé Valais dont vous trouverez liste et coordonnées complémentaires directement ici.

Hors heures d'ouverture de bureau, soit de 19 heures à 07 heures la nuit et durant les week-ends et jours fériés, de jour donc, un numéro central des médecins du Valais répond à toutes les questions qui n'ont pas un caractère d'urgence, mais plutôt de conseil. Il s'agit du 0900 144 033. Le Dr. Roman Kuonen est parfaitement en mesure de vous accueillir en français et en allemand. En cas de décision rapide, il est en contact direct avec le 144, numéro d'urgence national, pour vous envoyer le secours nécessaire sans délai ou tout au moins pour réveiller, sur la base de fondements avérés, le médecin de garde de votre région/district.

Si vous avez un doute sans oser déranger le 144 qui a certainement des cas plus graves à traiter et que vous n'osez - pour si peu? - tirer votre médecin des bras de Morphée, appelez sans remord et à toute heure le 0900 144 033 pour un conseil avisé et avenant.


Résumé

Médecins anniviards:
  • Jean-Marc Caloz - 027 475 26 66
  • Franziska et Stéphane Zufferey - 027 475 47 07

Agrandir le plan

Numéros d'urgence:
  • Urgence grave: 144
  • Urgence de nuit et informations générales: 0900 144 033

Lundi, 3 décembre 2007

Météo et catastrophes

Avis de tempête sur la Suisse hier soir. Le Val d'Anniviers, une fois de plus, est parti se coucher tranquille. Ce n'est pas la première fois que nous apprenons le passage d'un cyclone dévastateur sur le plateau, des vents destructeurs, des inondations ou des éboulements emportant même des vies sur leur passage. Et ici, que dalle! Tout juste des centimètres d'une quiétude neigeuse à ravir les skieurs en herbe [pardonnez pour le jeu de mots].

Notre région n'est pas pour autant épargnée.

Lire la suite...

Mardi, 23 octobre 2007

Dur... - Avis mortuaire

Lundi matin:

Grimentz se réveille en ce lundi matin avec la gueule de bois. Une seconde fois, cette année, dramatique. Gilles nous a quittés samedi matin. A 37 ans, c'est incompréhensible et révoltant. Après le départ d'un autre trentenaire il y a si peu de temps, ça nous fait un peu beaucoup. Mari et père de 2 petits enfants, on a le coeur brisé en y songeant. Une pensée pour sa mère et sa soeur aussi...

Pas d'annonce officielle pour les obsèques pour le moment.


Complément du mardi:

Le tocsin sonne, ce matin. Les obsèques auront lieu demain après-midi. Pas vraiment envie d'en dire plus...

Le détail en cliquant sur la photo.









Lundi, 20 août 2007

Avis mortuaire

L'immoblog n'imaginait pas être le vecteur d'une si triste nouvelle, mais voici celui de Christophe, mort en plein Grand-Raid.



Pensées profondes pour la famille...












- page 2 de 3 -