L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Recherche

Votre recherche de boconett a donné 11 résultats.

Dimanche, 19 janvier 2014

Traditions bourgeoisiales - Rogations et Boconett

Lire la suite...

Mercredi, 18 janvier 2012

Boconett et Rogations, des traditions bien de chez nous!

Voilà une tradition qui vous est désormais familière: le Boconett. C'est pourquoi nous n'y revenons pas dans le détail. De mon temps - il y a de cela... - elle avait lieu à midi car nous rentrions de l'école pour dîner [fr: déjeuner]. Aujourd'hui, elle a lieu à la sortie du bus scolaire, à 15 heures car les enfants vivent l'horaire continu.

Lire la suite...

Mardi, 8 mars 2011

Fromage AOC, fromage râpé

Tante Agathe est décédée l'année dernière.

Ce faisant, elle léguait à sa nombreuse descendance un fromage qu'elle avait pris soin, dans sa jeunesse, de mettre de côté pour le jour promis de ses funérailles.

Dans l'ancien temps, les trajets faits à pied pour honorer le mort méritait de sa part qu'on y songea, mais pas seulement. Recevoir son monde lors de cette grande occasion était un honneur auquel on ne dérogeait sous aucun prétexte. Une coutume locale qui vit à notre grande surprise encore, mais qui disparaîtra sans doute avec ceux de l'ancienne génération, ceux du début du siècle. Lequel d'entre nous a mis son fromage de côté?

Tante Agathe étant décédée à l'âge honorable d'une nonantaine d'années, quel âge ce fromage peut-il bien avoir?

Dans le Val d'Anniviers, le fromage est une institution, le fruit de nos si célèbres vaches de la si adulée race d'Hérens [prononcer "érin" et non errance]. C'est donc tout une histoire que l'on va rapidement vous conter.

Lire la suite...

Lundi, 17 janvier 2011

L'envolée

Plongez dans l'abîme avec les blogueuses des cimes. C'est Charly du Nouvelliste qui vous fait la trace! Peut-on décemment vous recommander de le suivre?

L'avantage de l'écriture, c'est qu'on peut passer inaperçu dans la rue. Un clavier derrière un écran, lourd ou spontané, triste ou gai, sérieux ou rigolo. Votre regard qui l'imagine blonde, peut-être, et un jour cette exclamation à l'instant décisif de la rencontre:

"-Aaah c'est vous, bonjour. Je vous imaginais plus grande!"

J'réponds quoi, moi, à ça? :mrgreen:

Lire la suite...

Jeudi, 19 février 2009

Concours du bon Anniviard - Salut les consorts!

Alpages encore, comment appelle-t-on un regroupement des propriétaires sous forme de coopérative?

Si vous rêvez de beaux pâturages, vous saurez que ce n'est pas la saison. Et pour cause, puisqu'on annonce plus de 170 cm de neige sur les hauteurs skiables de nos stations. Mais un consortage, c'est une entité valable autant en été qu'en hiver.

Le dictionnaire des termes régionaux définit un consortage comme suit:



Valais : coopérative, association de copropriétaires ou d´usagers qui se regroupent pour l´exploitation en commun d´un bien, par exemple un alpage ou un bisse.
Le consortage, de droit public, est de loin la forme la plus répandue [de gestion d´un alpage].

Comme pour bien d'autres termes et expressions, c'est en grandissant qu'un valaisan apprend un beau jour que "consortage" n'est pas vraiment un anglicisme international. Il m'a personnellement fallu plus de trente ans pour cela. Je me demande pourtant si ce mot n'est pas non plus usité dans les Alpes vaudoises ou la Savoie voisine...

Lire la suite...

Samedi, 17 janvier 2009

Concours du bon Anniviard - vite sortis de l'école pour le Boconett!

C'était en 1976 et la tradition du boconett se dotait déjà de son caractère multiséculaire.

C'était en 1976, la photo confère pourtant une impression d'antiquité incroyable! Vous dire que je m'en souviens comme si j'y étais...




Lire la suite...

Samedi, 3 janvier 2009

Concours du bon Anniviard - du mayen à l'alpage, architecture et géographie

On y amène nos vaches au printemps, on y fabrique aussi des tommes, avant de prendre la route de l’alpage. Où donc?

Vous dire que, à l’époque, nos ancêtres remuaient relève du lieu commun. Ajouter à cela que la vache fait partie de notre culture l’est tout autant. Mais on s’y recolle brièvement pour les nouveaux venus.

Entre plaine et montagne, ici tout est bon pour la culture. L’était. Les vignes en plaine, les champs dans la vallée, les alpages sur le mont. C'est pourquoi nos ancêtres ne cessaient de passer de l'un à l'autre tout au long de l'année, pendulaires des temps anciens. La vache, elle, stabule en principe entre village et montagne [on parle pas des combats de reine qui se déroulent aujourd’hui fréquemment en plaine]. En hiver, elles restent au chaud à l’étable. Au printemps, on les sort, ce qui les rend toutes folles de joie et il n’est pas rare de les voir alors cabrioler dans les prés. Lorsque les champs commencent à reverdir, elles prennent alors la route du mayen. Propriétaires et vaches y restent quelques semaines, à peu près 1 mois et demie. Mais cela dépend aussi de l’altitude à laquelle se situe le mayen et son accessibilité. Les premiers mayens se situent juste au-dessus du village, là où aujourd'hui culminent les derniers chalets construits. De là, ils se disséminent en grimpant parmi les prairies et les bois et il faut parfois faire une bonne petite trotte pour y parvenir.

Lire la suite...

Mercredi, 19 mars 2008

St-Joseph à Grimentz

St-Joseph est jour férié, dans les régions catholiques du monde. Et qui plus est, jour de Semaine Sainte [avé les majuscules, siouplé]. A Grimentz, où plus exactement à Bendolla, l'événement se fête dignement avec apéro, musique et tout le tsintouin.

[Bon, ça va plus comme ça. Je me reprends]

Au détour d'une discussion, à l'apéro justement, nous nous sommes mis à parler de Conseil de gestion. Conseil de gestion??? C'est quoi ce truc?

Lire la suite...

Samedi, 29 décembre 2007

Le Boconnett vu par la TV - un must!

Le charmant reportage qui donne suite à notre petite annonce d'avant-hier vous narre l'histoire du Boconett à la manière d'un blog, tel celui auquel vous êtes désormais familier, mais sous forme de vidéo.

Drôle et touchante, la quête du narrateur, Robin Harsch, vous happe d'un coup de bus magique dans l'univers mystérieux d'un village féérique. L'histoire finit même par vous arracher une larme nostalgique à la fin. Et si tel n'est pas le cas, c'est que vous n'avez pas de coeur!

D'entrée de jeu, on n'est pas surpris de retrouver l'oncle Jean dans le rôle de la voix off, et, pour ceux qui ne pratiquent pas la religion locale, en voilà une excellente de faire connaissance avec notre curé ainsi qu'un moyen de se rappeler, enfin, son nom pour l'avoir lu à l'écran ;-). En dignes représentants de l'alpage, puisqu'on y parle de fromage [encore!], ce sont Do, Armand - patronyme à précision vraiment pas utile - et Michel Burket. Pour ceux qui ont le plaisir de les côtoyer, de judicieux gros plans sur tante Denise, Simone ou Chantal puis sur une foule compacte et dense à l'église et enfin au Boconett où, pour la petite histoire, j'ai même eu le plaisir mitigé de m'y rencontrer [j'avais pas capté qu'il s'agissait de la TSR et non de la RTBF]. Bon, c'est fait, passons. Mais, les vrais héros de toute cette histoire, ce sont bien les enfants.

La version du Boconett qui vous est contée ici diffère-t-elle ou complète-t-elle celle que nous tirions des bouquins il y a près d'une année? Cette incertitude, mêlée aux doutes sur les variantes émises à l'écran nous laisse avec grand bonheur le soin de continuer de butiner d'une imagination à l'autre. La science n'ayant rien prouvé sur ce terrain-là, nous nous retrouverons pour bien des siècles encore les garants d'une tradition que l'immoblog est trop tenté de joliment qualifier de "bucolique".


La série complète de la TSR la "Suisse mystérieuse" à découvrir ou à revoir.
LE reportage, encore une fois.

Jeudi, 27 décembre 2007

Sur le Boconett, ce soir!

Bonsoir à tous,

Ce soir, à 18h35 sur TSR 1, Grimentz passe à la
télévision dans "Suisse mystérieuse".



Voici le résumé que vous trouvez sur le site de la TSR:




Le rite protecteur - Grimentz VS Le paisible village de Grimentz (VS) pratique encore un rituel dont le but est de protéger les habitants de la faim, des maladies et des catastrophes. On y raconte qu'une année, le rituel du Boconett fut oublié, et que d'immenses catastrophes s'abattirent sur le village. Rencontre avec des Valaisans fiers de leur histoire. RéalisationRobin Harsch



Voilà,



Salutations à tous et très bonne soirée,

Jeudi, 18 janvier 2007

Le Boconett - tradition garantie 100% unique et authentique de Grimentz

Le Boconett est une tradition séculaire de Grimentz. Une recherche dans Google ne vous mènerait pas loin sur le sujet.

Cette tradition se déroule tous les 17 janvier de l'an, le jour de la St-Antoine. Tous les 17 janvier car les 3 soeurs l'avaient demandé. Pourquoi le jour de la St-Antoine, je laisse ce point à votre appréciation :-)

Les 3 soeurs? Les 3 soeurs vivaient au mayen lorsque la peste s'est déclarée, il y a fort longtemps de cela. Une petite masure avec écurie à l'étage inférieur, juste en-dessous de la cuisine.

Lorsque la dame noire eu fini de faucher, restait nos 3 jeunes soeurs, cloîtrées dans leur mayen. Ces dernières avaient, pour survivre, dû puiser dans leurs réserves car l'hiver est rude dans les montagnes, y compris dans l'écurie. Mais elles n'avaient pas touché au bouc. Du coup, on s'accorde aujourd'hui à dire que l'odeur du bouc fut plus forte que la peste et que ceci leur sauva la vie.

L'histoire raconte ensuite que 3 jeunes hommes de Vissoie les découvrirent un beau jour de printemps et nouèrent contact avec elles, les aidèrent à retrouver une situation un peu meilleure car leur précarité était devenue terrible pour ces 6 menus bras. Ce que l'histoire poursuit volontiers, c'est la suite de la relation des ces 6 jeunes personnes.

Et à l'automne, on les maria. (Cessez de pleurer, voyons!)

En remerciement à Dieu, les 3 rescapées firent la promesse de distribuer à perpétuité pain et fromage de l'alpage aux enfants de moins de sept ans le 17 janvier.

Comme vous pouvez le constater sur la photo, cette tradition suscite un intérêt certain puisqu'une équipe de télévision attendait les petits enfants de pied ferme. Je faisais ainsi pâle figure avec mon petit appareil-photos... Une série de traditions suisses seront donc à découvrir sous forme de petits reportages d'une dizaine de minutes à la fin de l'année sur la TSR. A vos agendas.