L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Recherche

Votre recherche de balade conseil fédéral grimentz a donné 2 résultats.

Dimanche, 6 juillet 2008

La balade - petite revue de presse

Sur les traces du Conseil fédéral à Grimentz dans la presse et les médias, on trottine sec derrière Couchepin, on ne sait plus où donner de la tête. Mais on se prend tout de même à musarder, à se plonger dans le regard indescriptible d'Ingrid Betancourt en Colombie, enfin libre, d'Ingrid Betancourt en France, mille fois plus radieuse et charismatique que Carla Bruni - Ingrid la foi, le cœur, l'âme du peuple du monde entier. Puis on coupe de travers et on cherche avec une curiosité non dissimulée les photos du mariage du siècle, celui de Christophe et de Florence. On tombe alors sur des commentaires fort désobligeants. Des frustrés, des insatisfaits qui se mêlent de commenter les choix de vie des tourtereaux et celui de la cérémonie en y mêlant tous les derniers scandales politiques de Suisse. J'y laisse mon coup de gueule déçue - pourquoi ne pas se réjouir avec eux de leur bonheur??? - puis décidant d'appliquer le principe de d'abord vivre en paix avec soi-même, je passe mon chemin en me disant que la première chose que les suisses devraient apprendre à faire, c'est à rêver. Je ne retournerai pas voir si mon commentaire a été validé et mis en ligne, demain.

Je poursuis ma route et j'en reviens à nos moutons. L'immoblog les rassemble encore une fois dans nos mémoires pour une petite revue de presse-médias.

Lire la suite...

Samedi, 5 juillet 2008

La balade du Conseil fédéral

Veni, vidi, vici.

Et déjà repartis.

Tôt ce matin, l'hélicoptère avait survolé notre petit village. Le Conseil fédéral commençait sa visite par les hauts, le barrage de Moiry, dans la plus grande intimité [photos plus tard]. Jusqu'au bruit des pales qui pourfendaient enfin le ciel, personne n'osait y croire: le brouillard avait cueilli notre réveil au petit matin. Les restes de l'orage cette nuit, mais il fallait absolument qu'il dégage pour offrir notre région au regard de nos éminents visiteurs. Ne serait-ce que pour parvenir jusqu'à nous.

Lire la suite...