L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Recherche

Votre recherche de aurel salamin a donné 14 résultats.

Mercredi, 13 février 2013

Les Rogations, tout un art!

La journée des Rogations a débuté ce 2ème samedi de janvier-là de façon festive. Et par la cave de la bourgeoisie.

A votre avis, quelle heure était-il tandis que nous nous retrouvions le premier verre à la main?

Réfléchissez la moindre et try your guess en commentaire!

Entre-temps, voici une illustration panoramique de la Salle des Bourgeois recueillie à cet instant précis, prêtant attention aux discours de l'assemblée générale.

Lire la suite...

Vendredi, 16 novembre 2012

La mafia Salamin, une équipe de choc!

- Allo, vous êtes Madame Salamin? La question piège, désormais.

Lorsque Aurélie dégaine le téléphone - il lui a fallu peu de temps pour intégrer son rôle - elle peut être redoutable. A la vendeuse de poudre de perlimpinpin, elle répond du tac au tac après l'avoir écouté un moment sans mot dire:

- Houla, Madame, c'était une bien longue phrase, ça. Reprenez votre souffle, nom de bleu! Pour conclure sur désolée, je ne suis pas intéressée en lieu et place de toute autre dame Salamin à qui cet appel était en fait destiné.

Ce qui nous rend bien service en pareille situation. Celle-ci, en l'occurrence, nous a fait rire aux éclats après le choc de surprise passé!

Lire la suite...

Jeudi, 14 juillet 2011

L'effroyable histoire illustrée du caïnisme

La cruelle attaque, la trace des coups mortels

On le voit de dos. Ses mouvements de corps saccadés trahissent une agitation extraordinaire. Sa tête montée sur un cou fin et sa souplesse donnent pleine conscience de son tout jeune âge. Son bec acéré est une arme cruelle, impitoyable! Sous les coups violemment assenés, une tête tente d'émerger, assaillie, pour replonger. Le premier revient immédiatement à la charge en l'attrapant au collet, en le secouant de toutes ses forces, de droite et de gauche, le frappant et l'assommant. La tête ensanglantée s'écrase au fond du trou, tandis que le grand reprend son souffle. A peine 1 seconde. La tête refait péniblement surface, la reprise des hostilités est immédiate, féroce, insoutenable. Un coup de bec, un déploiement d'ail, des griffes qui agrippent d'autres coups de bec, l'un après l'autre, systématiques, acharnés.

Jusqu'à ce que la misérable tête ensanglantée n'ait plus aucune chance de jamais pouvoir émerger.

C'étaient 2 toutes petites boules duveteuses. 2 semaines de vie à peine et pas le 1/2 kilo. Mais l'image n'avait rien d’idyllique et la vie du second s'arrêta soudain là.

Lire la suite...

Mardi, 8 février 2011

Assez free-style, les 100 ans du ski-club :-)

'Xcusez le juron lâché en voix off de la vidéo, mais il en dit long. L'entier du week-end fut à l'image de cette spectaculaire démonstration de sauts à la télécabine de Grimentz.

Lire la suite...

Dimanche, 13 juin 2010

Crécelles de 28 - avis de recherche

Pâques 1928, Pâques 2008, pas grand-chose n'a changé. La tradition a persisté.

Du moins a-t-elle repris au village car les années 70 ou 80 ne s'en servaient plus trop. Autrement je l'aurais bien su.

Rebelote 60 ans plus tard.

Lire la suite...

Mardi, 20 avril 2010

PDG - La veillée d'armes

Samedi soir. La course se termine sous une pluie de records grâce à la clémence de la météo, mais aussi d'événements, petits ou grands, dont, justement à cause de la clémence de la météo, l'évacuation de certaines patrouilles pour cause de danger d'avalanches. Pour nos anniviards, elle se révèle sous une diversité de résultats incroyable. Stoppé, abandonné, pas parti, terminé en 4 heures ou en 10 heures à 2 ou à 3. Y l'choix des expériences. Pourvu que tout le monde soit rentré saint et sauf! Et bravo à tous ceux qui ont osé le faire car on est beaucoup à les admirer... de loin. :ok:

Samedi matin. Une petite pensée pour tous ceux qui sont en course en ce moment depuis 5 heures, 6 heures, 7 heures, 8 heures ou même plus sous le soleil écrasant des Alpes valaisannes après avoir traversé la nuit! On fait le point plus tard. Bonne chance ou bonne journée, c'est selon.

*****

Il serait plus juste de dire qu'elle finit de se préparer. Qu'elle est à bout touchant pour les premiers départs qui auront lieu demain soir à 22 heures.

La patrouille des glaciers, on ne vous la présente plus [patrouilles d'antan et c'est qui qui...?] le lien fute-fute le plus intelligent reste le sien propre.

Ze mythique patrouille.

A première vue, les premiers départs de demain mercredi se feront dans de bonnes conditions. La question se pose d'une autre manière pour vendredi car le temps n'est pas au beau fixe et les conditions de montagne sont alors 15'000 fois plus rude que ce dont on peut en juger dans nos villes et villages. Question ouverte pour les spécialistes en perspective.

Loin de l'immoblog l'idée de trop s'étaler, ce soir. Chacun affute ses armes. Votre blogounet préféré en fait de même en passant en revue les listes des concurrents pour vous en extraire la substantifique moelle: vous lister les indigènes ou tous ceux qui, de près ou de loin, concernent notre vallée d'Anniviers.

Lire la suite...

Lundi, 2 mars 2009

Fasciné par la montagne - avec bonus photos

"TRÉSOR DU VALAIS. Au cours des années et avec une patience rare, Aurel Salamin a créé une riche collection de photos à travers lesquelles il dévoile le caractère mystérieux de la faune du val d’Anniviers."

Charly Arbellay du Nouvelliste est parti en chasse pour recueillir les propos d'Aurel Salamin dans l'édition du jour. Bonus: voici une petite moisson de trophées photographiques afin de vous permettre de juger sur pièce [voir aussi l'article pdf]. La plume à Charly:

"Il a toujours aimé la montagne et les animaux. Amené à côtoyer de magnifiques scènes alpines, il a voulu en garder des souvenirs tangibles.
Rencontre avec Aurel Salamin, sportif accompli et passionné de photo animalière.

Lire la suite...

Dimanche, 18 janvier 2009

Rogations et nouveaux bourgeois version 2009

Les rogations de la bourgeoisie de Grimentz ont eu lieu la semaine dernière. A cette occasion, nous avions évoqué la cressin, spécialité locale, qui a suscité une interrogation bienvenue ce matin. La cressin ne se dépeçait pas au couteau? Une information sur nos pratiques d'antan, une piste nouvelle à explorer. On ne manquera pas de poser la question à un ancien. Si tel devait être le cas, vous voudrez bien excuser l'hérésie de mon illustration. Surtout avec le verre de rouge juste à côté! :-D

Les rogations 2009 accueillent, comme chaque année, leur lot de nouveaux arrivants. Les jeunes dès 18 ans peuvent "entrer dans la bourgeoisie", la reconnaître.

Lire la suite...

Jeudi, 4 décembre 2008

Bébés huitantuitards - Jonathan - 15/15 mais pas fin

C’est peut-être le p’tit dernier sur la photo, mais c’est un géant de plus qui a frappé à la porte.

En tenue de sport d'hiver, quoi de plus banal par ici nous direz-vous, le bonnet couvrait crânement ses cheveux châtains aux reflets clairs. Pour autant que l'immoblog puisse en juger de ses propres altitudes. Sa belle voix de ténor avait déjà de quoi surprendre au téléphone. Elle s'est dévoilée parfois sans détour pour raconter le personnage qui l'animait. On vous présente donc le p'tit dernier, celui sur lequel on a longtemps attendu pour enfin la prendre, cette fameuse photo!

Lire la suite...

Vendredi, 1 août 2008

Petite revue de presse - Augustin Salamin et le Q de Coeur du Valais

Le temps semble s'accélérer et les événements se bousculer. Des billets sont en route, mais l'actualité nous double. En voici un petit florilège anniviard.

Tout d'abord, notre héros estival de la course à pied. Augustin Salamin, puisqu'il s'agit de lui, a été hier placardé en page 16 du Nouvelliste, rien moins qu'aux côté de Didier de Courten, grand toqué de la gastronomie et possédant lui-même des racines très profondes du côté d'Ayer, et de Tarcisse Ançay, coureur émérite et peut-être même un modèle à suivre pour Augustin.

Pour ceux qui n'ont pas encore fait sa connaissance, Augustin Salamin est un jeune sportif de Grimentz. Son domaine de prédilection est la course à pied. Bien que son nom le laisse à penser, il n'a pas de parenté directe avec David Salamin, lui aussi sportif émérite issu de notre contrée. Il en a par contre avec la famille de peau-de-phoqueurs d'Aurel, de même qu'avec nos "bébés huitantuitards" Angélica et Fabienne.

Augustin est en camp d'entraînement. Il dort et il mange chez Didier de Courten [j'aurais dû me faire sportive émérite] et il court. Son programme officiel débute le 10 août avec Chandolin-Zinal, continue avec une sélection au championnat du monde à Zermatt le 24 août pour une participation au championnat du monde Sierre-Montana le 14 septembre. L'immoblog a de la peine à se faire une idée de ce que ça représente, d'autant plus que le prestige des noms de lieux ne lui fait aucun effet pour cause de proximité, mais il paraît que c'est des gros trucs.

Affaires à suivre de très près, donc. On va lui courir après, si on tient le rythme :-)

L'article.


Ce même jour dans le Nouvelliste, une consécration pour les partenaires de Coeur du Valais. En effet, les destinations de Sion-Région et de Sierre-Anniviers et leurs offices de tourisme ont complètement revu leur façon de travailler et, par là même, obtenu un label de Quality management. "Identifier et résoudre des problèmes communs grâce aux échanges d'idées et à la communication interne" est en substance une manière de comprendre et de rationaliser le travail.

Un exemple d'application? Certainement l'adaptation des horaires d'ouvertures de notre OT les week-ends, dimanche compris, et une prolongation de la saison jusqu'à fin octobre.

L'article.

Dimanche, 6 juillet 2008

La balade - petite revue de presse

Sur les traces du Conseil fédéral à Grimentz dans la presse et les médias, on trottine sec derrière Couchepin, on ne sait plus où donner de la tête. Mais on se prend tout de même à musarder, à se plonger dans le regard indescriptible d'Ingrid Betancourt en Colombie, enfin libre, d'Ingrid Betancourt en France, mille fois plus radieuse et charismatique que Carla Bruni - Ingrid la foi, le cœur, l'âme du peuple du monde entier. Puis on coupe de travers et on cherche avec une curiosité non dissimulée les photos du mariage du siècle, celui de Christophe et de Florence. On tombe alors sur des commentaires fort désobligeants. Des frustrés, des insatisfaits qui se mêlent de commenter les choix de vie des tourtereaux et celui de la cérémonie en y mêlant tous les derniers scandales politiques de Suisse. J'y laisse mon coup de gueule déçue - pourquoi ne pas se réjouir avec eux de leur bonheur??? - puis décidant d'appliquer le principe de d'abord vivre en paix avec soi-même, je passe mon chemin en me disant que la première chose que les suisses devraient apprendre à faire, c'est à rêver. Je ne retournerai pas voir si mon commentaire a été validé et mis en ligne, demain.

Je poursuis ma route et j'en reviens à nos moutons. L'immoblog les rassemble encore une fois dans nos mémoires pour une petite revue de presse-médias.

Lire la suite...

Jeudi, 17 avril 2008

Les patrouilles d'antan, c'est pas une légende!

L'Oncle Aurel, de la fratrie des Vouardoux, évoque pour le chroniqueur sportif Claude-Alain Zufferey ses souvenirs des premières patrouilles. Une fresque très vivante qui nous plonge dans un univers digne d'une tragi-comédie. On notera l'évolution de ces "petits détails pratiques" liés au matériel, par exemple, qui vous changent la face du monde. Mine de rien.

On se rappelle en effet que, hier, Aurel Salamin nous laissait entendre à quel point la course avait changé depuis 1984. Quid alors de note aïeul Aurel Vouardoux??? Lui l'a faite en 1944 sans se douter une seconde qu'il allait la gagner. 40 ans plus tôt. Mais sans savoir non plus que cette course allait prendre le visage d'un grand drame, dans sa vie.

Bref. Un véritable parcours du combattant.

Lire la suite...

Mercredi, 16 avril 2008

Alors, c'est qui qui patrouille c'te année?

La réponse est peut-être bien connue de la plupart d'entre-nous, mais nos yeux sont rivés sur le grand événement de cette 2ème partie de la semaine et ceux du monde entier avec nous. Enfin, c'est l'impression qu'on en a tant cette course mythique revêt d'importance dans nos fonds de vallée. De Zermatt à Verbier et même bien au-delà!

Qu'est-ce qu'on en dit, chez vous? Sait-on qu'elle existe? Avez-vous seulement idée de quoi nous parlons exactement depuis votre plat pays, vos collines verdoyantes et vos récifs à flanc d'océan ?














Lire la suite...

Dimanche, 12 août 2007

Jean Vouardoux

L'immoblog inaugure aujourd'hui officiellement sa rubrique "Célébrité locale" avec sa première célébrité... locale. Cette dernière a jusqu'ici existé par la présentation à 2 reprises d'un hôte de Grimentz, mais le but de cette nouvelle rubrique est de vous présenter les gens du cru.

Qui d'entre vous ne s'est pas déjà posé la question, en route pour votre séjour à Grimentz depuis de nombreuses heures, comment diable s'appelle déjà le monsieur de... ou la maman de... etc. Et ce gentil commerçant qui vous accueille avec le même sourire bonhomme, combien a-t-il d'enfants, déjà? Et puis... tu te rappelles, Loïc, le prénom de ton prof de ski de l'hiver dernier?

Honnêtement parfois, ce sont aussi les habitants du lieu qui cherchent désespérément à remettre un nom ou une filiation.

Attaquons donc notre rubrique avec une personne connue aussi bien du village que de ses hôtes, puisqu'il nous le fait découvrir chaque lundi. Pleins feux sur Jean Vouardoux.

Lire la suite...