L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Recherche

Votre recherche de augustin salamin a donné 23 résultats.

Dimanche, 30 septembre 2012

Un dimanche en famille

Pardonnez mon absence. Entre balades en montagne et cuisine de saison, l'automne est la plus belle des périodes de l'année. Elle occupe une bonne part de mon temps libre. [Une des] Raison pour laquelle je vous délaisse sans arrière pensée.

L'automne, du moins août, septembre et octobre, est aussi la saison des réunions familiales. Une joie pour certains, une épreuve pour d'autres. Des rendez-vous annuels auxquels personne ne réchappe, ne serait-ce que pour trouver une bonne excuse de se défiler une fois de temps en temps. :P

Le dimanche étant habituellement dédié à ce genre d'événements, consacrons-y notre billet du jour.

Lire la suite...

Lundi, 4 juin 2012

Campagne - Un blog sans pub...

C'est en gros ce que soutenait l'un de nos immoblogueurs attentif. Il risque bien de m'en vouloir, celui-là... tout comme d'autres après la lecture de ce billet, mais bon... c'est de bonne guerre, non?

Sans pub, peut-être, mais apolitique, ce serait risible comme affirmation. A travers le temps depuis que ces pages existent, nous avons enfourché plusieurs chevaux de bataille comme la loi sur le tourisme ou l'initiative Weber, avec un suivi régulier de notre activité anniviarde.

Chaque 4 ans, notre démocratie helvétique vit son année électorale. Nous y sommes, les cartes commencent officiellement à s'abattre en Anniviers.


Conseillers actuels du parti PDC: Georges-Alain, Louis et Simon, les sortants tandis que Simon, Jeanine et Nadine se représentent. Qui sont donc les 3 autres?

Lire la suite...

Mercredi, 9 mai 2012

Sauver, (prévenir,) tenir, éteindre.

Avec une allumeuse dans les pattes, bien sûr... ;-)

Des oreilles qui traînent, un piston et voilà l'immoblog embarqué pour une journée... un peu fumeuse malgré l'orage.

Les pompiers du secteur de Grimentz sont à l'oeuvre au pied d'une résidence assiégée par les flammes et dont il faut extraire 2 personnes en danger, et blessées. C'est ainsi que se déroule l'exercice de printemps des pompiers.

En automne, ils se retrouvent tous ensemble avec ceux du centre [St-Jean, Mayoux, Pinsec, Vissoie], de St-Luc/Chandolin et d'Ayer [rive droite].

Lire la suite...

Lundi, 6 septembre 2010

La course dans le sang

Un jeune homme en chasse un autre. Cette fois, on est bon pour la course relais.

Après le Salamin grand frère à la course, le Salamin à vélo, à la course et au ski alpi [pas la même branche], la famille Salamin au Grand-Raid, voici le Salamin petit frère... à la course encore!

Personnellement incapable de différencier Augustin de Jean-Baptiste [pardonnez mon manque d'aptitude en physionomie, ce qui me plonge d'ailleurs régulièrement dans des situations plutôt compliquées], voilà-t-y pas qu'on les voit souvent côte à côte pour l'entraînement. Il faut dire aussi que leur différence d'âge est minime et que, pour faire le suivant, on s'aviserait volontiers de croire que les parents se sont contentés d'en faire un copier-coller du précédent.

Alors si, en plus, ils entretiennent le flou en différenciant à peine leurs intérêts...

Lire la suite...

Mercredi, 19 mai 2010

Mérites anniviards 2010

Jeudi il y a de cela bientôt 2 semaines, Anniviers se réunissait pour la seconde fois autour de ses méritants.

Pour des raisons de calendrier, l'immoblog n'y était pas, mais on lui rapporte que cette soirée a réuni foule avec une bonne centaine de fiers indigènes pour fêter les siens.

Les siens? Ben ouais... sinon y aurait pas autant de monde.

Lire la suite...

Samedi, 8 mai 2010

Encore un sportif anniviard!

Fils de sportif prof de ski, Florent Salamin est tombé tout petit dans la marmite. A cette époque déjà, il était parfaitement reconnaissable à sa superbe marque de lunettes façon marsupial.

Il a grandi en conservant sa marque de lunettes durant la saison froide et passe de portes, et des portes, pour viser les podiums de ski de descente.

Mais le chemin est long et semé d'embûches. Preuve en est, l'un de ses messages qui évoquait mauvaise chute en deuxième manche de slalom, un "vol plané" qui tient du placage au sol pour quelques jours.

Lire la suite...

Mardi, 20 avril 2010

PDG - La veillée d'armes

Samedi soir. La course se termine sous une pluie de records grâce à la clémence de la météo, mais aussi d'événements, petits ou grands, dont, justement à cause de la clémence de la météo, l'évacuation de certaines patrouilles pour cause de danger d'avalanches. Pour nos anniviards, elle se révèle sous une diversité de résultats incroyable. Stoppé, abandonné, pas parti, terminé en 4 heures ou en 10 heures à 2 ou à 3. Y l'choix des expériences. Pourvu que tout le monde soit rentré saint et sauf! Et bravo à tous ceux qui ont osé le faire car on est beaucoup à les admirer... de loin. :ok:

Samedi matin. Une petite pensée pour tous ceux qui sont en course en ce moment depuis 5 heures, 6 heures, 7 heures, 8 heures ou même plus sous le soleil écrasant des Alpes valaisannes après avoir traversé la nuit! On fait le point plus tard. Bonne chance ou bonne journée, c'est selon.

*****

Il serait plus juste de dire qu'elle finit de se préparer. Qu'elle est à bout touchant pour les premiers départs qui auront lieu demain soir à 22 heures.

La patrouille des glaciers, on ne vous la présente plus [patrouilles d'antan et c'est qui qui...?] le lien fute-fute le plus intelligent reste le sien propre.

Ze mythique patrouille.

A première vue, les premiers départs de demain mercredi se feront dans de bonnes conditions. La question se pose d'une autre manière pour vendredi car le temps n'est pas au beau fixe et les conditions de montagne sont alors 15'000 fois plus rude que ce dont on peut en juger dans nos villes et villages. Question ouverte pour les spécialistes en perspective.

Loin de l'immoblog l'idée de trop s'étaler, ce soir. Chacun affute ses armes. Votre blogounet préféré en fait de même en passant en revue les listes des concurrents pour vous en extraire la substantifique moelle: vous lister les indigènes ou tous ceux qui, de près ou de loin, concernent notre vallée d'Anniviers.

Lire la suite...

Lundi, 18 janvier 2010

Les rogations 2010

Les rogations, une institution.

La Bourgeoisie vue de l'extérieur, ce jour-là, est une image qui fait énormément rire les touristes. Eux n'ont aucune idée de la gravité de l'événement qui s'y joue chaque année à pareille époque. Une fois la solennité du "meeting" levée par autant de coudes asséchés qu'il n'y avait de paires d'oreilles captives pour écouter les comptes et rapports annuels de la Bourgeoisie, entendre s'égrener les noms des nouveaux entrages, évoquer l'invité extraordinaire du jour ou narrer l'histoire de toute une famille jusqu'alors, l'assemblée se mue en ruche dont le bourdonnement fait fredonner l'entier de la vénérable bâtisse de bois, sise à l'entrée du vieux village. La buée rend les fenêtres opaques et imperceptibles les mille et une conversations dont elles retiennent les mots de s'écraser pêle-mêle dans la rue, ne laissant poindre, de temps en temps, qu'une touche de cheveux gris [si ce n'est un crâne déguerni] ou une main envolée dans une diatribe enflammée.

Il y en avait, ce jour-là, des touristes-poètes dans la rue qui, amusés, se sont laissés porter quelques instants par le bourdonnement de ce gros frelon!

Notre envoyée spéciale de la Bourgeoisie, Véro, était dans la ruche, ce fameux deuxième samedi de janvier. Elle raconte pour la postérité:

Lire la suite...

Dimanche, 9 août 2009

Sierre-Zinal 2009 - édition re-re-fantastique sous le soleil

Voici les conditions dans lesquelles se déroule la course Sierre-Zinal aujourd'hui:


Y a pire, non?

Lire la suite...

Jeudi, 6 août 2009

Sierre-Zinal autrement

Moi c'est ma viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiieeeeeeuh!, chante à tue-tête la belle sur nos auto-radios. C'est en essuyant le regard hilare du mécano devant son garage à Vissoie que je me suis dit que je ne devais pas être la première. Du coup, je baisse le son en traversant St-Jean, Mayoux, Vissoie,... ne serait-ce que pour ne pas définitivement pousser les riverains à bout.

Maintenant que j'ai mon billet. :ok:

Sur une terrasse en ville, hier, une famille attablée commentait l'événement. Le papa rassemblait ses souvenirs de service militaire dans notre petit val. Il disait bien que Zinal était parfaitement en mesure d'accueillir un méga concert [à quand Johnny?] car le village dispose d'une plaine qui permet toutes les fantaisies.

Lire la suite...

Dimanche, 29 mars 2009

Les grands mérites sportifs d'Anniviers


David Salamin - Augustin Salamin - Amaury Genoud – Jérôme Crettaz.

Retenez bien ces 4 noms car vous allez encore en entendre parler!

Lire la suite...

Lundi, 12 janvier 2009

Les premiers pas d'Anniviers

Notre commune fait ses premiers pas officiels. Comme une grande.

A l'heure de la remise des clés, c'est aussi celle d'une nouvelle organisation. C'est ainsi que l'on retrouve anciennes et nouvelles autorités toutes confondues sur une illustation de ce type. La remise des clés de la vallée s'est faite dans une salle bourgeoisiale, et non polyvalente, peut-être le seul type de salle apte à assumer une neutralité politique pour l'occasion. Canal9 en fait pour l'occasion un très beau compte-rendu en entrée de journal.

Du jour au lendemain, le remaniement personnel et organisationnel s'est immédiatement fait sentir dans les villages.

Lire la suite...

Jeudi, 4 décembre 2008

Bébés huitantuitards - Jonathan - 15/15 mais pas fin

C’est peut-être le p’tit dernier sur la photo, mais c’est un géant de plus qui a frappé à la porte.

En tenue de sport d'hiver, quoi de plus banal par ici nous direz-vous, le bonnet couvrait crânement ses cheveux châtains aux reflets clairs. Pour autant que l'immoblog puisse en juger de ses propres altitudes. Sa belle voix de ténor avait déjà de quoi surprendre au téléphone. Elle s'est dévoilée parfois sans détour pour raconter le personnage qui l'animait. On vous présente donc le p'tit dernier, celui sur lequel on a longtemps attendu pour enfin la prendre, cette fameuse photo!

Lire la suite...

Vendredi, 17 octobre 2008

Le Conseil d'Anniviers est déjà à pied d'œuvre

Bertrand Crittin, du JDS, se rattrape vraiment bien avec son très intéressant résumé sur la fusion d'Anniviers!

En effet, son précédent article sur nos élections avait donné des sueurs froides à certains. Mais avant d'entendre cela, l'immoblog s'était déjà fendu de prudents commentaires dans un billet assez court dans lequel l'intégralité de l'article n'était pas reproduite avec le grand souci de ne pas en rajouter tout en relayant l'information quand même. On appelle cela du politiquement correct, c'est juste? ;-)

C'est aujourd'hui chose faite pour son article "Le Conseil à pied d'œuvre".

Comme effectivement peu de monde semble l'avoir mis en doute [c'est toujours plus facile à dire quand c'est derrière], Simon est désormais président. En devenir et en exercice... car si ce n'est qu'un début, ça ne chôme pas. Mais surtout... il n'est pas tout seul dans l'histoire!

Lire la suite...

Mardi, 14 octobre 2008

Anniviers et ses élections - déjà de l'histoire!

Voilà. Maintenant qu'elles sont faites et que, sans radicale surprise, vice et président sont connus, nous pouvons revenir à notre aise sur quelques uns des événements marquants et historiques que nous venons de traverser. Car ils feront date, à n'en pas douter! On attend juste le recul suffisant pour les voir inscrits dans l'éternité. Imaginez-vous-en la relecture, dans 300 ans... Mais bon, on y est pas encore.

C'était dimanche.

Avant l'heure, c'était pas la grosse foule, mais fébrile au sein des stamms. Dès 15 heures, des chiffres de listes s'échappaient déjà du dépouillement et les pronostics s'ergotaient ferme selon les avis, prudents ou enthousiastes. Vers 16h30, beaucoup de présents à battre la semelle dans la cour du centre scolaire de Vissoie en feignant le plus grand détachement [on se serait cru en pleine récréation :-) ], mais lorsqu'un mouvement de masse se mit en branle en direction du réfectoire, il n'a pas fallu plus de 2 minutes à la foule pour s'agglutiner autour du chef de village de notre capitale politique. La déclaration qui a immédiatement suivi, vous la connaissez, de même que les chiffres que nous vous avons déjà livrés.

Mais que retiendra l'histoire de ce grand jour-là?

Lire la suite...

- page 1 de 2