L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Recherche

Votre recherche de Jean-Michel Cina a donné 20 résultats.

Jeudi, 23 février 2012

Initiative sur les R2 - ça va l'chalet?

*

C'est idiot. Si quelques chalets par année étaient autorisés, on éviterait d'accentuer les problèmes de concentration et de bulle immobilière dans les villes comme de devoir payer des impôts supplémentaires pour subvenir aux populations de montagne défavorisées, analysait Michael le zurichois** autour d'une fondue bien valaisanne. [traduit de l'allemand, bien sûr ;-) ]


Lire la suite...

Mercredi, 7 octobre 2009

Lt - un pro et une rencontre étincelante

S'il fallait retenir un argument - et un seul - de chacun des articles suivants proposés hier et aujourd'hui dans le Nouvelliste ce sera:

Lire la suite...

Dimanche, 13 septembre 2009

Sur le front de l'actualité - moratoire et lt [loi sur le tourisme]

Dimanche studieux avec une petite analyse intermédiaire à propos du fameux moratoire Cina sur la construction puis la vente de résidences secondaires et sur le premier résultat de l'étude de la loi sur le tourisme.

Moratoire, l'article du Nouvelliste par Jean-Yves Gabbud clôt ses lignes sur une constatation fort ironique. Si Jean-Michel Cina se targue d'une prise de conscience des communes sous forme d'onde de choc, il n'en demeure pas moins que les actes en suspends depuis l'instauration coup de poing de son moratoire ont explosé. Ce dernier ne règle pas non plus, en interdisant la vente aux étrangers et malgré quelques succédanés évoqués dans l'article, la non-occupation de nombre de logements de manière satisfaisante.

Lire la suite...

Lundi, 7 septembre 2009

LT - Les partisans

Après le référendum des opposants, voici les arguments des partisans Oui au tourisme pour ouvrir les feux de la campagne d'automne. Votation du 29 novembre prochain sur la nouvelle loi sur le tourisme valaisan oblige.


Ici, pas d'argument Mayen tronqué puisqu'il n'a plus cours, mais un regroupement des forces dynamique et progressiste qui tendrait pourtant à passer un peu vite sur certains acquis. D'où quelques inquiétudes aux niveaux local et cantonal qui ne sont à ce jour pas encore toutes balayées.

Lire la suite...

Mercredi, 4 février 2009

La loi sur le tourisme face aux Anniviards

Les partenaires touristiques anniviards se sont rencontrés hier à Zinal pour évoquer la loi sur le tourisme. Cette séance primordiale était appelée des voeux de beaucoup de monde depuis trop longtemps. A vue de nez et moyennant un rapide calcul, elle a réuni environ 120 personnes. Autant dire salle comble! *

Depuis la fusion, Anniviers se voit doté d'un dicastère du tourisme ad hoc qui a enfin les moyens d'une gestion globale et efficace pour soutenir notre économie. Les présidents de SD [sociétés de développement] ont ainsi pu mettre le paquet pour l'occasion. Lancer le débat par rapport à la loi, replonger dans celui de notre structure touristique [Sierre-Anniviers Tourisme, Coeur du Valais], approfondir celui de nos alliances et relations de bon voisinage [Sierre, Vercorin, Salgesch et toutes les communes environnantes].

Lire la suite...

Dimanche, 1 février 2009

Les parlementaires en touristes

Les parlementaires Valaisans se sont retrouvés hier pour casser la couche de brume. Ils sont montés nous faire une petite visite.

Au programme: rassemblement, course de ski, apéro, repas. Et pour les non-skieurs, visite du village avec l'Oncle Jean. Le tout s'est de toute évidence terminé à la cave de la bourgeoisie.

Cina, Clivaz, Bumann, Ferrez, Bagnoud, Roux, De Preux, Loretan, Schmidhalter, Monnet, Fournier, etc. que de grands noms de la politique cantonale! :ok:

En illustration: Paul-André Roux, président du parlement et "comitteur" aux remontées mécaniques de Grimentz - sauf erreur les 2 meilleurs temps de la course Cordonnier Sandrine et Schmidhalter Claude-Alain - Jean-Michel Cina, gouvernement valaisan.

Lundi, 3 novembre 2008

Baisse du prix des maisons?

Immobilier. La demande de chalets est en nette diminution auprès des traders londoniens. Leur valeur est en baisse., titrait l'Hebdo No 41 à la mi-octobre au point 5 de son article.

«Chalets de luxe dès 799000 livres», les annonces s’étalent dans le Sunday Times. Jusqu’ici, ce marché était pourtant ultrasaturé. «Nous enregistrons 50% de requêtes d’achat en moins qu’en 2007», indique William Herrington, qui représente l’agence immobilière britannique Savills en Suisse. Sont concernés: les objets entre 250000 et 2 millions de francs. «Nous nous attendons à une baisse des prix, là où ils ont explosé ces dernières années, sous l’influence des traders britanniques venus dépenser leurs bonus», explique Francis Godel, président de l’Union suisse des professionnels de l’immobilier.

Croissance maîtrisée. Une bonne nouvelle pour les Valaisans, mais aussi les Genevois ou Vaudois, qui ont dû s’exiler dans la vallée lorsque les prix ont atteint des sommets en station. Les récits de personnes contraintes de revendre leur coûteux chalet ou incapables d’honorer leur achat, une fois l’acompte versé, commencent aussi à circuler. «J’ai eu trois ou quatre appels allant dans ce sens en dix jours», reconnaît Daniel Guinnard, patron de l’agence éponyme à Verbier. Celle-ci a calculé que le prix des reventes au m2 a passé de 16639 francs en juin à 14735 en septembre dans la station.

Reste que le marché de l’immobilier ne va pas s’effondrer:

Lire la suite...

Mardi, 15 juillet 2008

Lex Koller - on s'engouffre dans la faille

Le sieur Cina ne passe pour une fois pas pour un ogre, mais un défenseur. C'est suffisamment rare sur ces pages pour qu'on relève cordialement la chose.

La lex koller, ça vous rappelle des choses? C'est elle qui nous empêche la vente aux non-résidents suisses avec des inconséquences déjà évoquées, elle qui suspend nos projets et d'elle enfin dont tout le monde veut la peau, mais que personne n'ose abattre. Quoique, depuis que le parlement CH l'a rejetée dans les mains de nos ministres, dont la fameuse et énergique Evelin Widmer-Schlumpf, on reprendrait presque espoir pour un traitement rationnel du dossier.

Bref. La lex aujourd'hui sous la plume de Vincent Fragnière du Nouvelliste car Jean-Michel Cina en a trouvé la faille pour permettre le déblocage de certains projets en attente.

Vous demandez-vous aussi si cette nouvelle donne nous offrira de pouvoir réaliser le Hameau des bains?

L'article [ou clic sur l'illustration]

Samedi, 5 juillet 2008

La balade du Conseil fédéral

Veni, vidi, vici.

Et déjà repartis.

Tôt ce matin, l'hélicoptère avait survolé notre petit village. Le Conseil fédéral commençait sa visite par les hauts, le barrage de Moiry, dans la plus grande intimité [photos plus tard]. Jusqu'au bruit des pales qui pourfendaient enfin le ciel, personne n'osait y croire: le brouillard avait cueilli notre réveil au petit matin. Les restes de l'orage cette nuit, mais il fallait absolument qu'il dégage pour offrir notre région au regard de nos éminents visiteurs. Ne serait-ce que pour parvenir jusqu'à nous.

Lire la suite...

Lundi, 9 juin 2008

La trêve

Réflexion impromptue sur notre actualité... toujours d'actualité...

On se rappelle l'attaque de Gabriel Luisier à propos du moratoire immobilier qui a été imposé à 7 communes valaisannes dont Grimentz l'année dernière par Jean-Michel Cina. On évoque là-dessus le contingentement qui a supplanté ce moratoire depuis novembre de l'année dernière, valable pour tout le canton. Le flou qui s'ensuit depuis, et comme un goût d'inachevé.

Lire la suite...

Mercredi, 27 février 2008

Loi sur le tourisme - rencontre avec l'économie

Morceaux choisis, extraits de la voix de Jean-Michel Cina :

Toutes les entreprises valaisannes ne vivent pas du tourisme, mais toutes ont intérêt à ce que cette industrie soit forte et compétitive.

Actuellement, nous [l'Etat] avons un modèle! Mais il en existe d'autres. Il faut, certes, un système de remplacement, voire une taxe touristique cantonale par exemple. Je suis ouvert à toutes les propositions. (...) Il y a une sérieuse analyse politique à réaliser.

On s'arrête là pour les morceaux. L'article complet.

Lundi, 14 janvier 2008

Lex Koller - USPI Valais et CVI contre-attaquent ou Lettre à Monsieur Cina

La Chambre Immobilière du Valais (CIV) et l'Union Suisse des Professionnels du Valais (USPI-Vs) se fendent d'une correspondance adressée à Monsieur Jean-Michel China.

Les points à l'ordre du jour, sont:
  • la commission cantonale d'attribution des contingents
  • la répartition de ceux-ci
  • l'importance de la valeur des dossiers
  • les lits marchands
  • les objets d'intérêt cantonal
  • l'inventaire des dossiers en cours
  • etc.

Lire la suite...

Dimanche, 9 décembre 2007

La loi et la promotion valaisanne du tourisme

30 millions pour la promotion du Valais et non pas seulement 10! Tel est le souhait de Sébastien Epiney, nom effectivement d'origine anniviarde vous l'avez deviné pour un directeur nendard d'OT. Dans ce quatrième cinquième volet, Jean-Michel Cina du gouvernement cantonal rétorque qu'il est facile d'avancer pareil chiffre, mais que ce n'est en gros pas lui qui va trouver le moyen de réunir la somme.

A part pour ce qui touche à nouveau aux questions financières, Sébastien Epiney verrait d'un bon oeil un rapprochement régional dans le cadre de cette nouvelle loi avec Veysonnaz (pour rappel: lieu d'origine et d'action du Jean-Marie Fournier, troisième volet). On entendrait volontiers les voisins mentionnés sur la question.

Du côté du parlement, le représentant UDC interrogé en la personne de Jean-Luc Addor refuse catégoriquement la loi. Quelle surprise, vraiment! Ses arguments dans l'article que vous apprécierez à l'aune de vos propres valeures.

Et last but not least, du côté des professionnels, Daniel Guinnard du comité des agents immobiliers. Daniel officie à Verbier. Il estime que l'état place la charrue avant les boeufs. En effet, dans notre pas plat pays, on inventerait des lois sans connaître la situation réelle de la thématique. C'est pourquoi, nous aurions d'abord dû entamer notre réflexion par la création d'un observatoire du tourisme.
Analysons avant... et décidons après.

Notre ami Daniel invoque aussi la présence de professionnels au sein de l'entité promotionnelle du Valais et assure que le financement de la nouvelle loi, entre autres constats, devrait mener à la suppression des taxes de séjour, voeu pieux de toute entreprise d'accueil.

Qui disait que le comble de l'hébergeur était de ne pas être sorti de l'auberge?

Dimanche, 18 novembre 2007

Forum de la fusion à St-Luc, avant-hier soir

"C'est monstre drôle". Ce commentaire exprimé à brûle-pourpoint par une personne réfléchie, et compris dans ce sens ;-), nous met aujourd'hui la barre très haut pour vous relater le sujet sérieux sérieux qui a occupé la chaude soirée de près de 200 citoyens anniviards, avant-hier soir. A vue de nez 200 auditeurs et participants et nous lirons l'estimation de ce chiffre dans le journal de demain lundi. Justement, comme article en préparation il y a, nous allons vous transmettre une vision des choses plus légère et intimiste. Pis d'ailleurs, l'immoblog a la flemme pour cause de premier jour de ski, hèhè...



Les 2 gros morceaux de la soirée se concentraient dans les commissions "aménagement du territoire" et "économie publique", dont le tourisme, et ces 2 commissions visaient au niveau étatique Jean-Michel Cina car chef du département de l'économie et du territoire [on respire...] et son chef de service de l'aménagement et du territoire René Schwéry. Vous nous passerez les majuscules des titres, flemme oblige.

Lire la suite...

Vendredi, 16 novembre 2007

La fusion des communes vue par le JDS - chapitre 2



Sous les feux de la rampe ce vendredi 16 novembre, les commissions: aménagement du territoire - bourgeoisies et triage - sécurité.

2ème volet sur la préparation de la fusion en Anniviers avec, en toile de fond, le forum de ce soir à St-Luc en la présence de Jean-Michel Cina, instigateur du moratoire immobilier en Valais.

Sur ce sujet et pour relater brièvement quelques variantes pratiques analysées, l'idée des contingents est analysée par la commission de l'aménagement du territoire et sur le point d'aboutir, celle des quotas n'est pas applicable chez nous comme dans la RQC de Crans-Montana (v. les articles de sixieme-dimension sur le sujet), celle des zones réservées implique une idée de ghettoïsation peu reluisante et soulève une question de gestion hôtelière délicate financièrement en Anniviers. Enfin, l'achat de terrain par la commune rebute car, comme le dit notre président de commune, Gaby Solioz: "Pourquoi réserver des terrains à des personnes dont les parents ont bénéficié de la vente de leur terrain et/ou y ont réalisé leur projet?" Hè...

Bref, ça planche ferme pour cette commission.

La commission bourgeoisie, sous la houlette de notre autre président Jacky Vouardoux, et la commission sécurité, pour laquelle figure le nom d'un 3ème grimentzard en la personne de Jean-Pierre Salamin, sont également résumées dans l'article d'aujourd'hui du JDS paru sous la plume de Pascal Fauchère.

- page 1 de 2