Il neigeait encore lorsque mon carrosse se rangea sagement à l'entrée du village. Un petit groupe de personne attendait avec impatience nos trois lascars. Moins sages qu'il n'y paraisse, j'appris en retrouvant les bénévoles de la Société de Développement en charge de cette mémorable journée [merci pour leur engagement!], qu'ils étaient déjà attablés.

09:00 tapantes et ces Messieurs s'envoyaient déjà en bas des verres de génépi! (dizzy)

C'est la tradition, m'expliquait-on doctement. A Chando, faut commencer par se remettre de ses émotions avant même qu'elles ne vous aient submergé. On déménage?

Alors, nous, on a fait le pied de grue en attendant.

Soudain, un mouvement de foule, des hourras. Escortés par les fifres et tambours de Chandolin, les 3 héros du jour sortent enfin, dignement, du bistrot. Musiques et flonflons, le cortège se met lentement, très lentement en place dans la joie et la bonne humeur. Le mulet à Gentinetta, plutôt patient, s'attelait à tirer la carriole des 3 rois mages. Ceux-ci y avaient pris place avec fierté et répondaient en souriant aux cris des enfants comme aux plaisanteries des adultes.

Le cortège s'élança, le carrosse à patins fila gaiement sur la route enneigée. Il quitta Les Plampras et entama sa joyeuse descente sur le vieux village de Chandolin pour y rejoindre son église au sein de laquelle veillait Monsieur le Curé.

Fifres et tambours ouvrant la voie, carrosse et rois ensuite et derrière la foule en délire.

A destination, la foule s'amassa vite sur le perron et la petite église s'emplit en un clin d'oeil pour une célébration empreinte de simplicité et de chaleur, à l'image de cette journée.

Entre-temps, les organisateurs de la fête s'activaient sur la place du village.

On dit qu’à l’époque de la naissance du Christ, les Rois Mages se seraient arrêtés dans le village de Chandolin et auraient offert la galette aux habitants. En guise de remerciement, les habitants de Chandolin leur auraient offert ce qu’ils avaient de plus précieux à cette époque, à savoir du pain de seigle.

C'est ainsi que nos hôtes s'affairaient gaiement à disposer galettes, pains de seigle... et verres de vin sur les tables de la place du village tandis que la tenancière du bistrot voisin servait avec un grand sourire cafés et autres sirops à ceux qui n'avaient pu [ou plus?] trouver place à l'église...

Lorsque, une heure plus tard, tout le monde sortit, le soleil pointait à l'horizon. Le temps de regagner le centre du village, et c'était lui qui ravissait le rôle principal à nos 3 rois mages!

Salutations d'usage, discours officiel et bénédiction avec une grand-mère, tel qu'il se doit, pour couper la première tranche de galette, recrutée avec aplomb par un Monsieur le Curé toujours très en verve [et flanquée d'un grand-père tiré au sort dans la mêlée]. La foule n'avait d'yeux que pour les galettes ou les verres de vin. On clôtura ainsi la partie officielle et on célébra, tel qu'il est de coutume dans tous les villages du Val d'Anniviers en fête par un apéro cordial mêlant hôtes en villégiature et indigènes sur la place du village.

Ce qui me faisait justement dire quelques instants auparavant que même si les temps sont difficiles, nous saurons maintenir le cap et nous retrouver d'un an à l'autre autour d'un événement tout simple, d'une tradition aussi chaleureuse que celle qui nous réunit aujourd'hui à partager, comme il y a plus de 2'000 ans de cela, un morceau de pain et un peu de vin.

Voilà. C'est ainsi que vous et moi aimons cette vallée, n'est-ce pas?

Le Nouvelliste, par Sonia Bellemare et son photographe, a suivi cette journée pour un joli article et en a fait une très belle galerie-photos.


P.S.

Les rois s'éclipsèrent ensuite. Je les suivis à pas de loup [enfin... je savais où ils se rendaient puisque j'y étais aussi conviée, mais c'est plus joliment dit comme ça] et finis par les retrouver... derrière un bar!

Nous nous retrouvâmes peu après assis à la même table à partager une excellente fondue.

idevices

Pour iDevices:

Fête des rois - Chandolin

Merci aux 3 rois mages d'avoir bien voulu, cette année encore, faire le détour à Chandolin pour nous honorer de leur présence!