La cabine #35, après un voyage de 414 kilomètres - ok, peut-être 415 - venait de prendre ses nouveaux quartiers dans une localité de la Forêt Noire, à peu près à la même latitude que Strasbourg.

Daniel, un copain de jeunesse [de jeunesse... :| ] narrait ainsi le sort de sa nouvelle protégée tout en relatant les péripéties du transfert et de son déchargement au coin de son jardin:

La cabine de Grimentz à Durbach, Week-end de Pâques 2013.

L'idée a surgi durant les fêtes de fin d'année. La cabine devait servir de petite place d'apéro à nos hôtes de passage et nous distiller un air de vacances au coin du jardin. D'ailleurs, les vacanciers qui souhaitent profiter d'un semblant de nostalgie grimentzarde sont les bienvenus pour un séjour chez nous, ajoute Daniel avec malice [il a raison de profiter de l'aubaine, son adresse au fond du billet].

Daniel a vécu les débuts de ces cabines. Et leur fin. A long long time ago... Elles symbolisent 25 ans de sa vie [et de la mienne aussi, beaucoup de souvenirs en commun avec Daniel, Tina sa soeur, Andy, l'autre Daniel, Philu et tant d'autres, du village ou d'ailleurs (coeur_brise) ... grand moment de nostalgie amusée, là...]. Bref. Le pilier central lui manque beaucoup, on y calait si bien ses chaussures de ski.

Il a saisi l'occasion de la fondue-lune de décembre 2012 pour exposer son idée à Yves, le directeur des RMs. En janvier et février, il a réglé les questions financières et douanières. En mars, il a organisé la remorque de transport et à Pâques, enfin, il est descendu chez Garaventa à Sion afin de charger la belle à l'aide d'un élévateur {450kg). 

Merci Pascal Dessimoz pour votre aide de charger la cabine.

Inutile de préciser que le convoi fut l'objet de toutes les attentions sur l'autoroute. Preuve en est le premier message envoyé par notre ami Jean-Philippe ci-dessus. A Vevey, ils ont été dépassés par une voiture qui les a joyeusement klaxonnés, décorée d'un autocollant grimentzard... what else... 8-) Peut-être était-ce ce même Jean-Philippe?

La caravane poursuivit paisiblement - 80 km/heure - son chemin pour Durbach.

A Düdingen, ils étaient impatiemment attendus par Philu, Nicole et leurs 2 garçons sur un pont surplombant l'autoroute qui, tels des policiers à l'affût, les ont abondamment flashés.

Une fois arrivés à bon port, la cabine a été déchargée à l'aide d'un tracteur par des amis et grands amateurs de sports d'hiver.

Une rumeur a rapidement circulé dans le bourg qu'une liaison télécabine allait être créée depuis la zone résidentielle d'Alm jusqu'au château. La première cabine arrivait justement.

L'inauguration se fit en mai par le baptême de la cabine en présence d'amis de longue date connus à Grimentz.

Que d'histoires vécues avec ces cabines, poursuit Daniel:

  • les fondues-lune et la bonne ambiance qui régnait déjà dans la cabine. Il y eut jusqu'à 8 bouteilles de Fendant qui disparaissaient en un trajet
  • le mariage de Tina, sa soeur, avec un tour en cabine
  • le retour au village transpirant et épuisé après de magnifiques descentes en poudre
  • le rapatriement d'amis et de parents blessés
  • et plein d'autres aventures!

Quelles furent les vôtres? Quels souvenirs ont-ils marqués ce quart de siècle?

C'est marrant, pas plus tard que hier, une tablée à laquelle je participais soulevait avec passion le même sujet. La cabine #27 était au centre de la discussion. Racontez-nous donc vos souvenirs!

Vos vacances à Durbach: www.Ferienwohnung-b9-durbach.de

Pour iDevices:

Tribulations de la cabine #35




Original Auflage in Stichwörter für unsere D-sprachige Leser:

Grimentzgondel in Durbach                Grimentz / Durbach
Osterwochenende

Die Idee ist in den Weihnachtsferien entstanden. Die Gondel soll Feriengästen und uns als Apero-Plätzli dienen und ein wenig Urlaubsflair verbreiten. Feriengäste, die ein wenig Grimentz-Nostalgie geniessen möchten, sind bei uns herzlich willkommen (www.ferienwohnung-b9-durbach.de). Ich habe die Anfänge der Gondel mitbekommen und das Ende. Damit symbolisiert sie 25 Jahre meines Lebens. Der mittlere Pfosten fehlt bei der neuen Gondel – hier konnte man die Skischuhe immer sehr gut abstützen.

Bei der Mondscheinabfahrt im Dezember 2012 gab es erste Gespräche mit Yves Salamin.

Januar und Februar Preisanfragen bei Transportunternehmen, Zollanfragen wegen Überführung.

März private Organisation von Auto mit Anhängerkupplung, Tandemhänger und an Ostern die Abholung der Grimentzgondel in Sion bei Garaventa.
Aufgeladen wurde die Gondel bei Garaventa mit einem Gabelstapler (450kg). Merci Pascal Dessimoz pour votre aide de charger la cabine. Auf der Rückfahrt mit gemütlichen 80 km/h von Sion nach Durbach waren wir die Attraktion auf der Autobahn. So wurden wir zum Beispiel bei Vevey von einem hupenden Auto mit Grimentzaufkleber hinten drauf überholt.

Philu, Nicole und Familie haben uns auf einer Autobahnbrücke bei Düdingen erwartet.

Abgeladen wurde die Gondel von Freunden und Wintersportfans mit Hilfe eines Traktors. Hier hat uns die Autobahnpolizei „Reichen“ von der Brücke geblitzt.

Gerücht in Durbach: Es wird eine Gondelverbindung vom Wohngebiet Alm zum Schloss geben. Die erste Gondel ist schon da.

Einweihung der Gondel Anfang Mai mit Taufe der Gondel, Apero und einigen langjährigen Grimentzfreunden.

Was haben wir für Geschichten in der Gondel erlebt:

Mondscheinabfahrt und Vorglühen in der Gondel. Hier gingen zum Teil auf einer Bergfahrt 8 Flaschen Fendant weg.

Hochzeitfest meiner Schwester mit Gondelrundfahrt.

Schwitzend und dampfend nach traumhaften Tiefschneeabfahrten bis ins Dorf.

Talfahrt mit verletzten Freunden und Verwandten.

Was gibt es sonst noch für Gondelgeschichten? Wir sind gespannt wer was in der Gondel erlebt hat.