Adieu  et Merci à Alain Pelet, fidèle de Grimentz.

Vous l’avez peut-être connu, certainement croisé dans une cave, sur les piste ou comme bénévole à Distilia, au Grand  Raid ou lors de la journée des travaux de la société de développement.

Alain était toujours partant pour donner un coup de main et partager le verre de l’amitié.

Alain s’en est allé dimanche passé, trop tôt, il avait 57 ans, terrassé par une crise cardiaque sur les pistes qu’il aimait tant parcourir. Sa dernière journée a été magnifique, le temps était splendide et le paysage grandiose.

Salut l’ami, tu vas nous manquer.

Christine 


Une pensée aussi pour Anne-Marie Crettaz, l'épouse d'Henri-François de Vissoie, partie elle aussi trop tôt cette semaine...