Une étude sur l'impact économique de l'initiative Weber a été menée. Les résultats confirment nos craintes et la réalité de notre terrain au lendemain de son vote. Il met aussi en lumière nos frustrations en les comparant à d'autres faits économiques romands de grande ampleur. L'article du nouvelliste ci-dessous est donc un relais essentiel de la suite de cette affaire en attendant l'ordonnance de la loi à la fin de l'été. C'est pourquoi on vous le livre ci-dessous.

Par contre, quelle désagréable surprise de voir avec quelle désinvolture Franz Weber prend connaissance de tout cela!!!!!! [reportage en tête de billet] Et quelle invective populiste en arguant de gratte-ciel sur le Cervin... On surpasse ici la démagogie blocherienne. Franchement, même face à nos propres abus ou responsabilités, ce dénis ne laisse pas insensible. [Veuillez considérer cette tournure de phrase comme un euphémisme]. Autant épiloguer.

L'article en format image [cliquez]:

article

En format téléchargeable ici ou en annexe de billet

Bon. A Grimentz, c'est ce soir 1er août. Allons nous changer les idées.