Lors de la précédente législature, nos anciennes 6 communes ont fusionné, ce qui nous a donné l'incroyable occasion de suivre ce processus de près - un grand moment historique - de vous relayer la présentation des candidats aux élections, de les suivre au sein de leur parti ou de la campagne, de compléter cette vision par celle de jeunes actifs et intéressés au sort de notre vallée.

Cette période restera à jamais gravée dans ma mémoire. Elle fut palpitante, passionnée, passionnante. Notre destin se mettait en place, tout était à redéfinir. Ceux qui sont sortis des urnes alors ont eu ensuite fort à faire.

En un mot: l'exaltation.

Aujourd'hui, 4 ans plus tard, notre nouvelle vie communautaire a trouvé son rythme. Et l'immoblog le sien. Jusqu'au jour où...

Bon. Arrêtons de tourner autour du pot.

Au sein de notre parti [parce que j'ai quand même fini par en rallier un après l'épisode évoqué ci-dessus, mais avant pas par acquis de conscience vis-à-vis de ce que je tenais à relayer]*, 3 conseillers communaux sont sur le départ, ces fameuses élections d'octobre qui rivaliseront dans les esprits suisses avec la présidentielle américaine [c kôa sa?!?].

Louis Salamin (St-Luc), Simon Crettaz (St-Jean) et Georges-Alain Zuber (Ayer) prennent leur retraite politique et ne se représenteront donc pas.

Les 3 autres conseillers en place, Jeanine Walter (Vissoie), Nadine Zufferey (Chandolin) et Simon Epiney (Vissoie) se sont avoués très motivés à poursuivre leur mandat.

Dans tout le val ces dernières semaines, pourparlers, supputations et rumeurs ont superbement concurrencé les assauts du foehn d'avril jusqu'en mai pour la succession éventuelle [c'est quand même l'électeur qui tranchera].

Vous n'en avez, je le confesse, pas eu vent sur ces pages. Pas l'ombre d'un soupir. Et pour cause.

Pour succéder à notre 3 édiles ci-dessus, le choix, samedi soir à l'assemblée générale du PDC, a été porté sur David Melly (Ayer), Dominique Rion (Niouc - St-Luc) et Nicole Salamin (Grimentz. Je sais... ça vous dit rien).

Hé oui... Y a même la photo sur la droite pour ceux qui n'en croient pas leurs yeux.

On attend maintenant la décision des autres partis et/ou de leurs conseillers en place, Augustin Rion (St-Luc, socialiste), Marco Genoud (Zinal) et Gérard Genoud (Grimentz, radicaux) pour savoir comment la suite se présentera jusqu'en octobre. Et la présence éventuelle d'une liste d'un autre parti encore sur les rangs. On a encore le temps... le dépôt de ces listes est prévu pour la mi-septembre. Et nous de cabaler...!

En un mot: l'appréhension (rire)

Voilà. Maintenant vous savez vraiment tout. La question à résoudre désormais: comment va-t-il m'être possible d'aborder la suite de la campagne sur ces pages?

Petite récap, la famille au grand complet [c'est pas que j'aime tant ça, mais va bien falloir... changer d'objectif...]:

fkjdjfjs


* Impossible de rester en marge sans prendre position, finalement.