Hè...

Christian Massy est un ressortissant de Grimentz aux "facultés intellectuelles bonnes" qui, par delà de la mort, conservera le titre de sautier.


Ouf, l'honneur est sauf.

Christian Massy est né le 15 octobre 1769. Notre vénérable ancêtre a tenu une chronique couvrant la période de la Révolution à 1840. 50 ans.

L'immoblog découvre cette chronique avec vous - elle est en fichier annexé - un tantinet songeur. Osera-t-on dire de lui qu'il avait un minimum dans le plot, le jour encore lointain de son dernier envol? Mais... 50 ans de chronique... c'est bon, là, j'ai encore une petite marge...?

Pour l'heure, votre barjaqueuse contemporaine vous dit à bientôt. Peut-être l'avez déjà deviné, elle s'est envolée pour d'autres cieux. Il s'agit donc là d'un billet virtuellement "posthume".

Ici, les champs de cerisiers et d'oliviers côtoient vignes et pinèdes. Les genets bordent les routes, les figuiers les chemins, les cyprès les allées et les coquelicots murs et cultures. Les iris sont en fleur. Les bastides de pierre ont cédé le pas à nos chalets de bois, l'accent des gens y est mélodieux.

Un couple de mésanges veille sur sa couvée tout juste née, logée entre les pierres du muret qui borde la terrasse, bien à l'abri des pies.

Permettez que je me laisse bercer par le chant des cigales, puis, au milieu de la nuit, celui du coassement des crapauds. Peut-être réussirai-je à en attraper un pour l'embrasser...? :oops:

A dans 2 semaines!

PS. Je vous épargne le grand classique du coucher de soleil! 8-)