Puis l'arrivée intempestive du foehn. En l'espace de quelques jours, ce foehn, il nous a tout démonté. Il y eut d'abord un vent insurmontable à la première patrouille. Il y eut ensuite le vent chaud qui induisit des risques d'avalanches qu'on ne pouvait décemment défier. Ne manquait plus que le feu et la destruction.

Ce qui fut fait ce week-end.

Le feu prit dans le Bas-Valais et la même région subit la destruction d'un magnifique zoo de montagne. Les lynx ont ainsi failli avaler les daims comme du chocolat en s'échappant, mais tout fut rétabli in extrémis dans l'ordre.

En Anniviers, le vent était juste extraordinaire.

En plaine, nous aurions soupiré en nous résignant: ranger tout ce qui traîne sur les terrasses, dormir fenêtres fermées en attendant qu'Eole s’essouffle enfin. Mais en montagne... Franchement, étonnant qu'il n'y ait pas eu plus de dégâts que ça.

Bref, en une semaine, la vie au village a bien changé.

Pour iDevices:

Les derniers jours de l'hiver

Des pistes de ski aux petites fleurs, la transition fut somme toute assez rapide.

Tandis que vous rentrez avec vos propres souvenirs, de Suisse naturellement, notre rythme à nous a bien changé. Avec la fermeture des domaines skiables, les villages se sont vidés de leurs hivernants. Les rares étrangers sont quelques saisonniers ou irréductibles propriétaires [de r2]. Les locaux en profitent donc pour lever le pied et/ou prendre le large.

Les horaires des commerces s'adaptent en conséquence, les hôtels et restaurants ouvrent à tour et ceux du quotidien ne s'impose plus de travail dominical.

Et ceci dans chaque village-station.

Afin de vous aider à planifier au mieux votre printemps, l'immoblog se fend donc d'un récapitulatif complet pour toute la vallée. Chandolin, St-Luc, Grimentz et Zinal, toutes les dates et tous les horaires sont en fichiers joints. Afin de vous vous permettre de vous fixer rdv dans le bon bistrot ou de ne pas vous retrouver bec dans l'eau au moment d'aller acheter vos timbres. :oui: