- Mutations du bâti de la vie rurale, Patrimoine Suisse, section Valais Romand, Mengis Viège, novembre 2009. Publication allemande en pdf.

Bizarrement [?], le grenier ne figure pas dans le dictionnaire des termes régionaux de Suisse Romande et Haute-Savoie . Il y est assimilé au galetas ou à la fenière, cette grange à foin qui constitue les étages supérieurs des grandes maisons traditionnelles du Bas-Valais et de la Savoie.

Local de stockage hors-sol, on est tous d'accord pour la définition de Wikipédia et on note par la même occasion que nous n'avons pas l'apanage des quilles.

Partie à la recherche de raccards en son temps au village, je vous ai narré m'être retrouvée fort dépourvue car les bâtisses que j'observais ne correspondaient pas tout à fait à la description académique qui nous était soumise. Ce qui veut dire que notre village est surtout colonisé par des greniers. On en trouve d'ailleurs une belle grappe du côté des tennis, une vue assez classique du village sur cartes postales, d'ailleurs. Que ce soit d'hier ou d'aujourd'hui.

Parmi ceux-ci, s'en cache un bien plus imposant que les autres, juste derrière les caves blanches sur leur droite [à gauche vu d'en-face]. C'est bien sûr un grenier. Celui-ci appartient [ou appartenait ou avait au moins une fois appartenu] à 16 propriétaires différents! C'est aussi exactement le nombre de portes qu'il présente: 8 en aval, 8 en amont.

Ce n'est donc pas dans un édifice cloisonné de la sorte qu'on trouvera une aire de battage, mais bien plutôt un "galetas" de stockage.

Voici ma petite galerie de greniers: