Bien que sûr non! Il s'agit, vous l'avez en mille, bien du géranium.

Comme d'hab, il se fête dignement chaque année à la mi-août. En principe, c'est lors de notre fête patronale, la St-Théodule, le 16 août. Cette fête et sous cette forme appartient désormais au passé... pour mieux être célébrée encore.

Le 16 août, tous les grimentzards avaient congé. Sauf les écoliers car l'école n'avait pas recommencé, contrairement aux petits paroissiens d'autres localités de notre vallée qui fêtaient leur Saint plus tard, ce qui nous rendaient verts de jalousie lorsque eux avaient congé pour leur patronale. Bon, vis-à-vis du monde touristique, ce jour-là était difficile à justifier et nombreux étaient ceux qui travaillaient quand même. Car il se trouve que le 15 août est AUSSI jour férié. Jour férié pour les régions catholiques qui fêtent l'Assomption.

Ne maugréez pas rapport à toute éventuelle flemmardise méditerranéenne de notre part, vous allez très vite être rassurés...

En effet... 2 jours fériés catholiques dans ce monde de brutes, il a bien fallu se résigner à revoir nos procédures. Ceci d'autant plus que notre village n'existe aujourd'hui plus comme une entité communale à part entière [pour ceux qui ont loupé tous ces chapitres, veuillez vous référer à la catégorie des billets sur la fusion d'Anniviers], ce qui justifie encore moins les choses en l'état.

Pour toutes ces bonnes raisons, la fête patronale de notre paroisse a donc aujourd'hui été phagocytées par celle de l'Assomption. Le 15 août fait office pour nous de 2 fêtes. Pouvait-on seulement être plus rationnel pour célébrer le mystique?

Mais une fois sortis de l'église, la foire d'empoigne reprend [c'est une image, je vous assure. si si!]

Car il y a la remise du prix des fleurs. Les balcons les plus jolis, les mieux fleuris, les ce-que-vous-voulez selon l'appréciation d'un jury à la fois candide et impartial en la matière, c'est chaque année un grand moment d'histoire.

En 2009, on vous a expliqué bien des choses de long en large. En 2010, on a fidèlement continué à vous faire parvenir le résultat des fleurs. Voici celui de 2011, le reste étant soumis à votre discrétion:

Bravo à tous! Y a jamais de perdants dans ces concours, c'est surtout de l'amour et du bon soin, toujours digne de respect.


PS. Il y a encore du monde au balcon... le titre est tout trouvé pour une belle soirée d'été qui, même en altitude, se passe très agréablement dehors, baignée du chuintement des sauterelles et des cloches de vaches dans le lointain. Pour mieux discerner les étoiles, il faut éteindre les lumières artificielles. Il est grand temps de vous laisser. 'Pis de toute manière... l'apéro est fini depuis longtemps. Bonne nuit 8-)