L'un après l'autre, les coureurs défilaient. Certains encore vigoureux et le sourire vainqueur aux lèvres, d'autres en sautillant de façon inégale ou en râclant le sol de la patte, grimaçant de douleur. La ligne d'arrivée, plus que quelques mètres, mais encore une éternité.

Puis soudain, une clameur s'éleva. D'un seul homme, le groupe entier aperçut l'amoureux. Il passa heureux sous les acclamations, les derniers mètres lui parurent sans doute très légers.

Les deux jeunes cariatides reprirent enfin vie. Elles quittèrent leur poste d'observation et laissèrent derrière elles l'éphémère empreinte de leur longue attente.

***

La course Sierre-Zinal s'est déroulée aujourd'hui dans des conditions tempérées entre soleil et nuages. Tous les résultats.

Constante observée chez tous les participants: Oh, cette année, je ferai moins bien, je n'ai pas eu le temps de m'entraîner correctement. Et puis, je me suis blessé, faudra y aller mollo. Et alors? L'essentiel est d'arriver bien avec soi-même, faut déjà du mérite pour faire la course. Les records... on s'en f... :ok: