Les photos nous tombent tout droit du ciel. Pour notre secrétaire à l'agence, puisque c'est dans sa boîte que se sont glissées nos brunettes pour parvenir jusqu'à nous, il y a parfois des jours comme ça qui débutent de manière éminemment plus sympathique à son goût.

Andrew, propriétaire dans les environs, s'adressait à l'autrice de l'immoblog [on présume, donc on les partage] en lui narrant avoir saisi ces clichés à l'oratoire de la route d'en-bas aux Morasses, alors qu'il musardait en compagnie de Madame.

Ils ne manquent assurément pas d'une piquante ironie qu'on savourera du plus béat sourire, loin de toute pensée malicieuse. Elles sont mimi, les bestioles, je m'entends bien avec ce genre de bêtes, moi. Et pour cause! rajouteront certains.

Les gardiennes de Ste-Marthe. L’intitulé suscita un minimum de curiosité. Retrouver le fameux document récapitulatif des chapelles et des églises d'Anniviers de Elisabeth Stürzel Crettaz fut rondement mené [hè... avec un minimum d'ordre], sur lequel on retrouve 2 bâtiments divins dans le secteur. La Chapelle St-Laurent, en bordure de la route de Mottec bien sûr, et la chapelle St-Félix et Ste-Agnès (Ayer/Mission). Située quelques centaines de mètres en amont du terrain de foot, il s'agit sans doute bien de celle qui figure sur les clichés.

Étant donné les diverses dédicaces mentionnées, ce point reste pour nous à approfondir pour l'illuminer.

Ce qui nous donne l'occasion d'une balade en forêt, de partager ensuite nos impressions ou nos découvertes, mais surtout d'emmener un quignon de pain pour saluer ces commères au passage!

(yessss)