Cette société a pour but de développer les forces physiques de la jeunesse masculine

:!:

Forcément. Puisque les femmes développaient les leurs en portant les balles de foins doublés des hottes à bébé. Elles étaient par conséquent déjà suffisamment entraînées.

Bon. On n'arrête là la lecture de la plaquette de Bernard Remion pour les 100 ans du ski-club, sinon on vous oublie complètement. A peine ouvert, ce fascicule regorge d'éléments historiques sur le ski ou le ski-club de notre village, agrémenté d'une infinie ribambelle de photos sur lesquelles, connues ou moins connues, défilent tous mes ancêtres et ceux du village entier. C'est incroyable ces têtes qu'on n'a pas connues et qu'on identifie pourtant immédiatement par les traits de famille de leurs descendants! Un sourire, une attitude, des yeux. Et ce gringalet, là, en pull rouge [on devine le rouge sur le cliché noir-blanc] à 1 raie blanche... ah ben oui... c'est bien lui. Encore un ancêtre! :P

Cette plaquette est sans aucun doute l'accessoire indispensable à conserver sur soi jusqu'à la fin de ce week-end, nous permettant de redécouvrir notre histoire et de décrypter avec d'autres les anciens faciès et situations vécues. D'ailleurs, il semblerait que la revue de vendredi soir à ne manquer sous aucun prétexte y fasse largement référence [à notre histoire] et qu'elle vaut la peine d'être religieusement écoutée [à l'église]. Sans parler du cortège du samedi qui verra défiler des choses étonnantes, des engins de glisse parfois disparus aujourd'hui, toutes les anciennes gloires vivantes [Salamin, Salamin, Salamin, Vouardoux, Vouardoux, Portman, Lambert, Genoud, etc.], mais surtout.... pccccchchhhhhhhhhtttt!... on nous laisse entrevoir la présence de célèbres personnalités de glisse suisses. Colombin, Roux, Zurbriggen x 2 entre autres. Sans oublier les sportifs locaux de l'étape doublés de la relève: Tarcise Ançay, Florent Troillet, ou les Salamin Florent et David. Etc, etc.

Bref. A y regarder de prêt, le programme de la manifestation s'annonce tout simplement PAL-PI-TANT!

L'autre incroyable volet du 100ème à venir du ski-club de Grimentz - et c'est là où l'impatience de tout vous raconter [de djieu la pipelette!] gagne l'immoblog au moment de reprendre de la "plume" - ce sont les igloos.

Cela fait deux semaines que ces iglous se construisent. Autant dire que l'immoblog a tout loupé avec son idée saugrenue de partir en vacances. Or, la nouvelle de cette élaboration céleste lui est parvenu jusqu'à de bien lointaines latitudes, illustration tout en haut à l'appui [merci Charly!].

D'ailleurs, on lui laisse volontiers le soin de vous raconter le détail de leur fabrication dans son article du Nouvelliste de hier en annexe de ce billet.

De retour au village... incroyable!

Ces géants sont à couper le souffle sur la place de la Scierie et de la Cure, ainsi que leur petit frère qui bouffe de la barrière sur la place du Chaudron! Leur taille démesurée de 8 mètres de diamètre et presque autant de hauteur [presque parce que l'histoire ne dit pas qu'ils sont joliment biscornus] en laisse plus d'un pantois: Krropferdämmi die Grrrrrösse! Et chacun de s'arrêter. 2 jours par igla-gla, 3 même, pour le 1er, voilà qui se justifie. D'autant que le père noël a dû venir de loin, de très très loin pour faire acheminer, à l'aide de ses quelques rennes, une sacrée série de traîneaux de neige. Et tous ces anges qui les ont ensuite aidés de leur souffle à faire prendre la sauce.

Ça a l'air de rien sur la photo. Faut vraiment venir voir.

Bon. On arrête là pour le moment. Galerie-photos des préparatifs de ces jours et liens radio et TV suivront, dont celui du reportage annoncé pour demain midi, jeudi 03 février à 12h45 sur TSR1!

Pour le reste, on se réjouit d'ores-et-déjà de déguster un vin chaud à la marmotte dès vendredi dans l'igloo-gloo "Rétro".


Dans le rôle

  • du père noël: les remontées mécaniques
  • des rennes: la commune
  • d'un tas de petits anges: les employés communaux et tous les volontaires bénévoles
  • le souffle des anges: les fraiseuses


Un gratte-ciel?
Non. Un igloo au soleil!