Longue, fut-elle, car, en bon Anniviards, nous en avions à en débattre des sujets! Si bien qu'il n'a plus dû rester grand-chose dans les channes de la bourgeoisie une fois l'apéro expédié.

Si longue, que même le journaliste présent dans la salle, Charly Arbellay, nous a pondu un article sous forme d'énumération. Forcément, il n'avait que quelques lignes, comment développer un sujet ou un autre après pareille soirée? Toujours est-il que c'est lui qui résume le mieux cette rencontre anniviarde, le fichier est en annexe, au fond du billet.

Plusieurs votes étaient au programme. Nous avons donc levés la main à la façon d'un métronome, histoire de prouver que nous écoutions toujours attentivement, peut-être. Une seule abstention de toute la soirée. Tout a sinon été validé à la stricte unanimité. Aaaahhhh si seulement nous avions pu nous entendre ainsi sur des sujets autrement sensibles, non?

De longues discussions, de bons mots, voici quelques bribes impromptues saisies au vol

A propos de la piscine de Zinal et sa rénovation en 2011: "Bien de loin, mais loin de bien".

Déchetterie = assure la collecte de déchets apportés par les ménages. Tient donc plus du centre de tri.

Décharge = un lieu dans lequel on regroupe traditionnellement les déchets et ordures ménagères. Tient plus du terrain vague ou d'enfouissement.

UGB = unité de gros bétail

PQ = plan de quartier, une spécialité grimentzarde qui, lors d'une construction ou transformation dans un périmètre du vieux village, veut que les divers propriétaires de cette zone se concertent sur un projet de réalisation global de ce périmètre. C'était à propos du projet de liaison sur Grimentz-Bendolla à Sorebois-Zinal. Nous aurons l'occasion d'y revenir.

Séquence souvenir: le petit cabanon à l'intérieur du contour de la Coop [Grimentz] fut un stand de tir. L'ai-je seulement connu?

RCC = règlement communal de construction

A propos de la solution de déviation imaginée par l'ancienne route de la vallée pour la rénovation du pont des galeries [Pontis] en 2012: "ingénieux sans être ingénieur". L'histoire ne dira pas si c'est Simon Crettaz qui y a pensé. 8-O

En tout cas, "là où il y a la volonté, il y a un chemin". On sent là toute l'énergie positive qui anime notre président de commune Simon Epiney. :oui:

A propos des problèmes de sécurité des dangers naturels et des digues. On vous passe le "la commune n'y est pour rien", lorsque ces ouvrages sont imposés par l'état fédéral pour ne retenir que le très sensé (...) "grandes digues, mais petites en 1999".

Zinal en avait d'ailleurs fait les frais en se retrouvant coupé du monde. Cette année-là fut d'ailleurs exceptionnelle pour tous les valaisans tant la neige nous avait alors engloutis. Et l'apéro qui s'ensuivit fut tout aussi exceptionnel tant nous avions hâte de lever le coude après avoir tant levé la main. CQFD.