L'agglo, c'est une nouvelle forme de gouvernance, une plate-forme de coordination intercommunale (...). Il s’agit de les mettre en réseau, de favoriser les coopérations et non pas d’alourdir la machine institutionnelle. Cette nouvelle gouvernance fonctionnera selon des règles inédites; ce sera un dispositif administratif et non politique, contractuel, ouvert, évolutif et piloté par les communes.

La priorité de ce projet est accordée aux transports publics, il touche pour l'essentiel surtout la liaison entre Sierre et Crans-Montana. Du coup, Anniviers ne se sent pas trop concerné et préfère se centrer sur ses propres buts, sans barricader pour autant la route [stop - on ne pense plus!].

Les Anniviards auraient souhaité en effet que le projet de liaison ferroviaire qu’ils souhaitent entre Sierre et Vissoie, et plus tard avec Zermatt, figurent en priorité dans le projet concocté par le conseil d’agglomération. Hors, ce n’est pas le cas, constate le Nouvelliste.

L'idée: un train partant de Sierre pour rallier Vissoie.

Un vrai projet d’agglomération aurait été celui de réunir les régions de Sierre-Sion, module notre président Simon Epiney.

Révolutionnaire tout ça??? Que nenni... on a même un siècle de retard!!!

On vous explique tout ça dans notre prochain billet. :lamp:


PS. L'immoblog ne résiste pas au plaisir de vous joindre en annexe l'article du nouvelliste, bien qu'il vous soit mis en lien ci-dessus. L'article sur la droite part dans le sens exactement inverse de tout ce qui est evoqué dans ce billet. Ceci s'appelerait-il par hasard un billet Aller-Retour? 'xcusez l'ironie.