Myriam est une Genoud d'Anniviers. Notre arbre montre que notre cousinage n'est pas si éloigné. Pourtant, Myriam vit bien loin d'ici, à Cherbourg, en pays sacro-sarkozyste [pardon Myriam, pardon à tous les français]. Cette région comme bien d'autres en Europe centrale et en Suisse romande a subi de plein fouet ce que nous considérons habituellement ici comme une bénédiction: une tempête de neige à décorner les mâts.

En effet, notre contrée alpine saurait que faire de tant de neige, d'autant que nous sommes parfaitement rôdés pour déblayer nos accès et vivre normalement dans ce genre de conditions. Pas à Lausanne, pas à Genève, pas à Paris, ni à Cherbourg, en tout cas pas à Londres ni même en Ecosse à en juger par les échos de nos amis et propriétaires de notre vallée. Le chaos, râlait Vinnie dépitée de son Blackberry [e-mail par portable]. Elle semblait peiner en plein trafic au milieu de Londres.

Vous imaginez la tête des 2 garçons de Myriam qui, pour 40 malheureux centimètres tombés en 2 jours sur la côte française, restent à la maison faute de profs en classe? De quoi les faire bien rire. En nous envoyant ses clichés, Myriam nous fait observer un certain manque d'habitude de la voirie locale: quelques photos du port de Cherbourg cet après-midi [ndlr. hier donc] 40cm en 2 jours, et j'ai mis exprès la photo ou je traverse une route à 3 voies, pour que tu te rendes compte la qualité du déneigement... (...) depuis 20ans que j'habite ici, j'ai vu 10 voir 20 cm, mais 40... jamais.

S'ensuivent une magnifique petite série de clichés de bateaux amarrés à leur jetée dans la rade de Cherbourg, de palmiers saupoudrés, d'un pôv mimosa qui nécessite les bons soins d'un humain pour lui faire reprendre quelques couleurs afin de ne pas céder sous le poids de la neige et... oui... bel et bien quelques 40 centimètres dans un jardin plutôt rompu aux embruns maritimes.

Cet après-midi enfin, Myriam nous envoie ses dernières photos. Temps radieux, la famille se précipite au port pour vérifier l'état de leur "P'tits Loups", un pôv bateau enfoui sous une neige qu'ils connaissent d'ailleurs. Un sentiment d'anachronisme? Sans doute. La galerie:

Neige à Cherbourg par Myriam - vendredi3 déc. 10(48)

La famille confirme ce que nos écrans nous balancent aux nouvelles: un épisode neigeux exceptionnel. Avec une philosophie toute montagnarde, elle conclut d'un on a plus qu'a attendre que ça fonde, on a bien 4 pneus neige neufs mais vu l'état des routes et l'équipement de nos compatriotes............ [ndlr. les pneus d'hiver sont indispensables dès que la température s'abaisse sous le seuil des 7°C pour la qualité de leur gomme et les distances de freinage ainsi raccourcies].

Quelqu'un pour nous traduire ces points de suspension???


Si on en revient à nos montagnes, finalement, parce que c'est pour ça que vous venez fureter sur ces pages, tout de même, il ne nous sera pas possible de vous fournir pareille matière à peler. Or, les pistes sont en excellentes voie de préparation. Vous ne croyez pas l'immoblog? Qu'à cela ne tienne. Ce sont les remontées mécaniques elle-même qui vous prouveront ses dires.

  1. parce qu'elles ouvrent ce week-end leurs pistes et que vous pourrez le constater en live DèS DEMAIN MATIN!
  2. voici tous les nouveaux documents visuels qui ne pourront que vous tenir en haleine durant toute la saison:

Une bonne âme pour faire une piste pour moi, demain?... (k)

Merci Myriam pour cette escapade maritime! :rendeer: