Chez nous la grogne grondait, mais notre alliée, elle, s'est carrément liquéfiée. Au début de l'été, Sion claquait la porte et le Coeur du Valais se brisait. Aujourd'hui, notre région voisine s'est complètement disloquée et chaque station a repris sa propre destinée en main. Son site web redirige désormais les internautes sur les destinations individuelles.

Plus bas, aux porte du Valais, un sort tout aussi tourmenté attendait la région de Chablais Tourisme. Ailleurs, la politique phagocyte les grands acteurs touristiques qui se font ainsi déboulonner avec effet immédiat. Les taux de rotation des postes dirigeants atteignent des sommets qu'on ne côtoie pourtant qu'en milieu urbain.

Mais... il reste des courageux, la passion chevillée à l'âme...

Une audit et on se réorganise, pourrait-on résumer ce qui s'est tramé chez nous ces derniers mois. Cela s'est d'ailleurs fait, depuis que nous vous en parlions en mars dernier, à grandes, à très grandes enjambées! Tant et si bien que notre nouvelle organisation est effective à partir de ce mois de décembre. Si si. On vous résume tout ça rapidos et sans fioritures. 

A l'état initial, nous avions un bureau marketing qui se chargeait de la création et de la vente de produits et forfaits touristiques. Il œuvrait pour la promotion de notre région. Dans la vallée, les offices de tourisme assuraient l'accueil et l'animation des stations. Autour gravitaient tous les partenaires touristiques [remontées mécaniques, hébergeurs, restaurateurs, commerces, etc.]

* En gros, aujourd'hui, le bureau marketing est un tantinet remodelé. A Sierre demeure l'entité chargée de promouvoir les produits de notre région [Sierre, Vercorin et Anniviers] avec l'enthousiaste Martin Hannart à la barre et son équipe. Vous cherchez un bon plan? Vous les trouvez même ici! (dizzy) A Vissoie, un nouveau bureau prendra place avec une entité qui reprend une partie de la création de produits touristiques Anniviards et permettra aussi de regrouper toutes les tâches communes [administratives] des office de tourisme des stations, une sorte de super OT. Les finances et ressources humaines seront confiées à Christophe Elzingre. De Grimentz, nous verrons partir pour Vissoie notre responsable Simon Wiget qui trouvera là pointure à son panard dans son nouveau super OT. Collaboration et synergie étant les idées maîtresses de cette mise en place [hè... quand même, non?], les 3 OT de Sierre, de Vercorin et d'Anniviers gravitent en permanence autour du bureau central de Sierre-Anniviers pour créer, puis commercialiser tout en assurant une claire répartition des rôles. L'immoblog vous l'assure, les postes sont faits pour chacun d'eux, l'équipe est dynamique et motivée pour tirer à la même corde! *

Tout ceci est effectif à partir du 1er décembre prochain. Soit la semaine prochaine.

Bien sûr, la mise en place de cette nouvelle organisation doit maintenant se faire, tout en assurant la saison d'hiver qui débute dans 2 semaines. Y a du pain sur la planche.

Si la décision de forme vous semble assez peu modifier le fonctionnement initial, la remise en question est totale pour les partenaires, et ceci autant pour la ville et station qui nous voisinent et avec qui nous collaborons, Sierre et Vercorin. Pour nous, cette analyse nous a permis de cerner ce qui nous chicanait et nous a offert la possibilité de remettre notre locomotive sur les rails, de rationaliser les flux de travail. A terme et étant donné la restructuration de l'accueil [OTs], une fusion des SD [sociétés de développement] qui les chapeautent est tout à fait envisageable... voir programmée? En outre, ramener dans la vallée un bureau et reprendre en main la création de nos produits permettra sans doute d'ancrer notre synergie au sein de la population et de faire comprendre à chacun que ce secteur économique nous est primordial. Ce qui était évoqué par notre président dans son Anniv'info, il y a quelques jours.

Toujours est-il que la création d'un super OT s'accompagne forcément d'une super SD avec, à sa tête, Jean-Michel Melly à la présidence et Stéphane Zufferey, vice. Le reste et plus encore dans les articles parus sur le sujet ces derniers temps.

Voilà un billet façon "reader digeste". Les mordus auront suivi l'affaire de très près sur place. Qu'est-ce qu'on ferait pas pour vous accueillir au mieux tout en ménageant les sensibilités locales! ;-)