Revenons pourtant à nos touristes.

Notre vallée a tout pour réussir. Pourtant, elle n'en a pas toujours conscience: Nous devons apprendre à ne plus considérer l’activité touristique comme une branche accessoire, source de servitudes et de contraintes... Elle [cette activité économique] véhicule une image forte d'authenticité et de qualité de vie. Elle sert autant à imprimer l’origine d’un produit qu’à susciter une forte émotion auprès du public. Elle est synonyme de vie saine, d’environnement préservé et de goût pour l’effort et la résistance.

Bref, une affaire de chacun pour bâtir des projets d'envergure, compatibles avec le développement durable que les hôtes et la population appellent de leurs vœux...

Vous en voulez plus? Mais que demande le peuple?!


Rassembleur et consensuel se veulent tout autant les protagonistes de l'article du Nouvelliste d'aujourd'hui par France Massy, Marco Genoud - conseiller communal en charge du sport et de la culture - et Isabelle Bourgeois, une nouvelle qui ne peut que ravir l'immoblog. La commune joint le geste à la parole et annonce déjà un super projet [bien que ce ne soit pas le seul, selon la rumeur culturelle], une nouvelle parution dès janvier:

Suite en annexe et affaire à suivre dès 2011, surtout si celle-ci se dématérialisera aussi en format binaire. :oui:

... synonyme de vie saine, d’environnement préservé... clamait notre président un peu plus haut. Voilà une autre dame Bourgeois [Anne-Lise] qui l'avait, elle déjà bien assimilé et mis en pratique. :framboise: