Au lendemain de la fête catholique de l'Assomption, fériée pour les fonctionnaires mais pas pour nous, nous fêtons ici la Saint-Théodule, soit la fête patronale de notre village. C'est à cette date que prend aussi place le résultat du concours des balcons fleuris.

Ces dernières années et suite à la fusion des SD des anciennes communes de St-Jean et de Grimentz - donc des vilages de St-Jean, Mayoux, pas Pinsec pour le prix des fleurs si mes informations sont correctes, et Grimentz - ce concours réunissait ainsi les 3 villages et autre hameau. Et maintenant qu'on a fusionné communalement parlant, on a à nouveau scissionnée floralement agissant. Quelle est la procédure du concours des fleurs à St-Jean et Mayoux, l'information nous fait défaut. On croit par contre savoir que celui de Pinsec a peut-être eu lieu hier, lors de leur patronale à eux, la St-Symporien. Toujours est-il que la liste était plus courte, cette année, et la remise des prix menée tambours battant, pour le plus grand plaisir de tout ceux et celles qui font ainsi une remontée en flèche dans le calcul des rangs.

Pour ma part, je me consolais l'année dernière en rigolant d'une bonne 1xx place et me voilà parmi les 50 premiers cette année. Motivant, non? On se laisserait vite prendre au jeu. Heureusement, l'immoblog me passionne tout de même plus. ;-)

Il est vrai pourtant que certains y mettent tant de cœur, tant de soin que leurs fleurs sont l'intense occupation de nombreux mois, pour le plus grand plaisir de nos visiteurs. Bref, à voir la place de la Scierie remplie de monde à l'heure des résultats, on mesurait d'un seul coup d'œil l'ampleur de l'enjeu à travers les attitudes faussement décontractées de chacun.

Ce sont là des instants d'anthologie qui façonnent l'existence de toute une communauté. Un citadin pourrait-il comprendre pareil phénomène?



Cette année, la règle du jeu voulait que soit pris en compte de manière systématique les balcons fleuris situés dans le périmètre du vieux village, ceux qui se situaient en dehors devaient s'inscrire.

On entend aussi souvent parler d'un autre concours, la "route fleurie". Après explications, nous pouvons déterminer que celui-ci s'organise à l'échelle cantonale. Les 10 premiers balcons de notre village étaient à l'époque automatiquement inscrits pour la route fleurie, ce qui menait nos co-villageois faisant partie de l'aventure aux 2 extrémités de notre canton pour de longues journées de présentations de balcons de toutes vallées et la fameuse remise des prix. L'histoire ne dira pas si la route fleurie est une bonne alternative à la route du vin. Ou si les deux vont de paire. :mrgreen:

Quant à Grimentz l'un des plus beaux villages fleuris d'Europe, slogan qui remonte à mes années d'enfance [années 70 et 80], la remise dans son contexte n'a aujourd'hui pas pu être élucidée. Entre 2 verres de rouge, j'ai fini par oublier de poser ma question. L'un de vous, peut-être...?

Toujours est-il qu'il a fait beau et très chaud en montagne aussi, ce week-end. Un régal, à refaire pour le prochain! D'autant plus que nous attaquons maintenant les derniers préparatifs du Grand-Raid de samedi [météo].

Si tout va bien.

Bonus!

La liste des participants - et forcément tous gagnants - du concours des balcons fleuris 2009!


NB. N'oubliez pas que notre village propose en tout temps un chemin des géraniums qui vous en fera découvrir d'insoupçonnables. Une merveille que je regrette de n'avoir pas encore correctement pris la peine d'explorer. Les brochures d'explication sont à votre disposition à l'OT, mais aussi chez nous et dans bien d'autres commerces sans doute aussi.