Touriste je l'étais, pour une fois, avec une idée en tête: saisir notre rue dans ses habits d'été. Ma surprise a été grande de constater que les repères hivernaux ne me sont aujourd'hui d'aucune utilité. Il faut reconstruire le village sous un angle complètement différent et tout ce que j'avais imaginé sous la neige est à revoir tout au long de l'été. Je m'en réjouis déjà et voici, mêlée à l'ambiance de la fête à peine entamée, une première esquisse.

Dans l'espoir que les personnes présentes dans notre vallée ce week-end, à la fête des musiques pop ou ailleurs, ont apprécié leur séjour, je ne peux que leur suggérer de remettre la compresse sous peu.