Le costume que la société des fifres et tambours de Grimentz inaugurait en aura surpris plus d'un. Rien du classicisme historique qu'on connaît habituellement et pourtant rien de déluré non plus. Le choix des couleurs vous aura peut-être tapé à l'oeil. Sinon, tout a été murement réfléchi: un tricorne à cocarde, un manteau mi-long coupé droit, une blouse/chemise aux manches à volant qui ne nécessite, semble-t-il, pas trop d'heures de repassage [c'est important, vous croyez quoi?!?], un pantalon 3/4 qui surmonte des bottes noires.

Un certain confort et un aspect pratique se dégage agréablement de l'ensemble, tenant compte de toutes les morphologies. Christine Rion, la conceptrice des nouveaux costumes, nous explique s'être laissée portée des choix tout bêtement émotionnels [ça, c'est quand on a bien intégré le métier, on peut alors se le permettre], afin de créer ce qu'elle avait envie de mettre ou de voir. Une chose de certaine... on n'en voit pas beaucoup des comme les nôtres! :ok:

Que vous dire du week-end? Vos souvenirs brumeux d'après-fête vous ont-ils incité à vous saisir une dernière fois du programme, histoire de prouver que les vapeurs et la fumée n'ont pas irrémédiablement entamé vos sens cognitifs? On vous refait pas le programme. Et pour ceux qui n'ont pu être présents, il ne reste qu'à marquer dommage en attendant le compte-rendu palpitant d'un Anniviard lors de votre prochain séjour dans le secteur. :P

Au pire, présents ou absents, nous pouvons toujours nous rabattre sur les articles du JDS et du Nouvelliste.


PS. Il me manque les tambours de vendredi soir, mais ce n'est que partie remise. On les tient à l'oeil, paraît qu'ils sont fantastiques.
PSS. La galerie complète (plus de 400 photos) suivra par commentaire pour ceux qui l'ont déjà réclamée. :? Vous y découvrirez notamment nombre de personnes flashées au grès de mes pérégrinations, mais aussi plus de photos du cortège, etc. Après coup, je me demande si certains ne se sont pas volontairement placés sur mon chemin... :mrgreen: