Paulon - il faut dire que je le spamme depuis quelques jours dans ce but - nous cède enfin ses derniers savants calculs matinaux. Nous voici donc avec un fichier des précipitations qui inclut l'entier de l'hiver 2008-2009 et atteint 5 mètres 14 de couche de neige accumulée au village, médaille de bronze toutes catégories depuis 53 ans!

Et il a tout de même neigé 37 centimètres la semaine dernière pour le détail des précipitations par jour... Bbbbrrrrrrr

Après l'historique des mesures au village, voici celles de Bendolla. Les remontées mécaniques alignent elles aussi des chiffres sans lettres [ou si peu] depuis une génération! à des fins statistiques. Et Jacky Vouardoux semble aujourd'hui très heureux de les porter à votre connaissance. Voici donc ses mesures des précipitations de haute altitude, 2'140 mètres.

Depuis l'hiver 88-89 [la belle époque, votre immoblog était prof de ski auxiliaire ;-)], il mesure la hauteur de la neige accumulée avant, pendant et après la saison, d'octobre à mai. C'est ainsi qu'on observe sans grosse surprise mais avec une belle pointe de fièrté et d'admiration des hauteurs culminant à 6 mètres 72 de neige en fin de saison de ski [2008-2009]. Puis votre regard continue sa course avec nostalgie pour freiner avec stupeur sur le dernier chiffre, en rouge: 7 mètres 48! Que de bonne fraîche dont on n'aura plus pu goûter les délices... (coeur_brise)

Un record tout court pour Bendolla parmi ces chiffre car il aurait fallu, sur la base des statistiques du village, remonter jusqu'à 1985, en 1974 auparavant encore, pour rêver mieux.

La saison 94-95 [(80+14) - (80+15) en bon français] trouve son compte sur les pistes [6m55], bien que pas au village. S'ensuit la terrible saison 98-99 avec des conséquences désastreuses pour notre village au printemps suivant avec 6 mètres 24 de neige, une tendance parallèle de circonstance au village.

Depuis 2002, Jacky mesure les moyennes de températures. Il estime en effet que ces dernières sont plus parlantes pour qualifier un mois sur sa durée que sur des coups d'éclats - minima et maxima. A tout bien considérer, c'est moins stressant. Fermez les yeux et songez seulement:
  • -15°C en novembre
  • -12°C en décembre
  • -20°C en janvier et en février
  • -12°C en mars
  • -11°C en avril
C'était cette même saison 98-99 de tous les dangers. Heureusement, il ne s'agissait pas de moyennes. Aucun répit pourtant et rien à voir avec les petits riquiqui de pas trois mètres au mollet trois ans auparavant, températures dans les normes. Peuh...!

Au final, la moyenne de superposition des flocons à Bendol ces 20 dernières années s'élève à 4 mètres 61, selon Jacky. Un rapide calcul nous donne 2 mètres 96 au village pour la même période et près de 3 mètres 24 depuis le début des observations.

Quizzz de la semaine

A combien prognostiquez-vous les chutes de neige de l'hiver prochain?
  1. Au village
  2. A Bendol
Et dans quelles conditions terminerons-nous la saison suivante avec une fermeture des pistes projetée à fin avril? [Pâques le 24 avril en 2011!]


Toutes, absolument toutes les mensurations de la neige: