De cette longue assemblée, vous n'aurez donc qu'un aperçu en forme d'ordre du jour agrémenté car votre immoblog n'a pas conclu de contrat éditeur pour en faire un bouquin. Le pv est de toute manière du ressort de la commune dont le secrétariat a été soigneusement sélectionné pour assumer la digne tâche. De plus, les gens concernés ou intéressés étaient présents, pas de doute sur la question.

A peine élu, le conseil s'était déjà mis au travail pour parer au plus pressé et, depuis le début de l'année, il s'est réuni une bonne vingtaine de fois. A raison de quelques heures par rencontre, ça doit bien faire, en cette fin d'avril, une dizaine de jours consacrés uniquement à argumenter autour de la table sans parler de procéder à tout ce qui s'ensuit. A palabrer, diront bien sûr les mauvaises langues. Entre-temps et même si une partie du travail avait déjà été élagué par les anciennes communes, il faut quand même traiter les sujets point par point.

C'est comme ça que nous nous sommes retrouvés face à une avalanche de chiffres et de règlements alignés en rang d'oignons derrière le beamer de Zinal.



De chiffres d'abord, résumés par les soins de Jeanine Walter, avec un budget pour 2009 et un plan financier pour toute la législature. Une estimation car l'exercice est ardu. Ces chiffes seront à affiner et l'exercice de 2010 sera voté par l'assemblée primaire en décembre. Ceux de cette année l'ont exceptionnellement été en avril pour des raisons évidentes lorsque tout doit être mis en place en un temps si court. Ce budget a vertement été critiqué par un petit groupe car notre vallée doit faire face à de gros investissements dans les années à venir, une pointe d'inquiétude s'en est donc ressentie, mais il a néanmoins été accepté sans aucune opposition.

L'autre gros morceau de la soirée fut la petite série de règlements qu'on s'est envoyés à la chaîne:
En parcourant ce dernier, l'immoblog a été ravi de noter qu'il n'avait pas enfreint la loi en vous suggérant de balancer votre compost pour les bêtes sauvages, cet hiver. Retenons par ailleurs que ces documents sont accessibles pour les citoyens sur le nouveau site de notre nouvelle commune en suivant Autorités > Assemblée primaire > Convocation + date. On en déduit qu'il sera à l'avenir toujours possible de les consulter avant l'APA!

L'élaboration de notre règlement sur les résidences secondaires (RECORS) définit notre bonne volonté vis-à-vis de l'état sur cette question pour nous primordiale du tourisme et influe directement sur notre quota d'autorisations de vente aux non-résidents suisses. Dont découlent les perspectives d'avenir de la vallée... On espère vivement que nos haut-fonctionnaires auront cerné à quel point il est difficile de conjuguer fusion et élaboration ou suivi des dossiers transmis par les anciennes communes déjà. On s'en réfère à notre conseil pour faire le maximum.

Le règlement d'aide à la famille détaille quelques actions prévues pour un budget toujours trop serré face à des volontés d'en faire - plus ou mieux encore - bien affirmées. Et par-dessus tout on devrait toujours avoir plus d'enfants pour renouveler notre population. Sur le fond, on est tous d'accord, mais les moyens difficilement combinables. On s'en réfère à notre conseil pour nous trouver l'astuce miracle.

Passionnant de prendre, une fois au moins dans sa vie, connaissance d'un règlement de police. On y trouve un tas de petits articles intéressants qui nous rappellent tous un jour ou l'autre une situation vécue qui nous a heurtés ou à laquelle nous n'avons au contraire pas prêtés grande attention alors que si nous avions su... non?

Quelques actions notoires ou urgentes pour avoir une idée de l'existence et des besoins d'une grande et belle commune comme la nôtre:

  • l'agrandissement de la crèche de Vissoie
  • sécuriser les zones avalanches - rouges - mettant en péril des zones d'habitation (Zinal et Grimentz)
  • entretien et agrandissement des routes (trottoir à Niouc)
  • cadastres et mensurations à terminer, sous-sol y compris
  • travaux de la place de l'église de St-Luc
  • étude d'assainissement des piscines de Zinal et Grimentz
  • réseau des routes communales en divers endroits de divers villages et éclairage public
  • places de parc à Vissoie
  • etc.

Sur le coup, ce fut la bourgeoisie d'Ayer qui offrit le verre de l'amitié.

La prochaine séance aura-t-elle lieu, selon une vague rumeur, à fin août à St-Luc pour les comptes? Idée lumineuse, mais pas grave si on n'est plus très sûr de rien en cette fin d'historique assemblée. Sous peu paraîtra le premier journal d'information de la commune d'Anniviers. Nous en saurons beaucoup plus à ce moment-là.



Cette première AGA réunissait des citoyens issus de 6 anciens systèmes différents. Différents de fonctionnement, différents de mentalité, traitant différents types de problèmes basés sur différents contextes. Avez-vous par exemple trouvé les grimentzards "très expressifs"? Nous pas forcément. Ne pouvant vous définir dans vos anciens contextes, je peux vous certifier que nos assemblées ont toujours été très vivantes. Après quoi, la messe est dite et on passe au point suivant. Est-ce pour cela qu'on nous surnomme les Arabes? Que dire alors des Moqueurs, des Corbeaux, des Ânes ou même des Tapageurs. Ok, ok... j'arrête! :P [et quid d'une arabe moqueuse?]

En contrepartie, c'est passionnant d'entendre des noms de lieux ou de rues locaux, "exotiques" en pareille situation, qui nous permettront avec le temps de mieux connaître notre vallée, de les situer exactement et d'être plus attentifs à leurs charmes ou leurs difficultés rencontrées. Dernière réflexion, ce qui s'est en outre très bien perçu dans la discussion sur le règlement de police en relation avec les questions de construction, notre économie et notre rythme varie de beaucoup selon les villages ou les altitudes. Allez dire à un "Gnioucqui"[?] qu'il doit attendre le printemps de Zinal et la fin de la saison touristique de Grimentz et Chando pour attaquer ses travaux de construction à des fins de règlement!

La discussion ne fait que commencer, on se réjouit d'avancer pas à pas, ensemble!

Il a cessé de neiger sur Anniviers.