Pour nous suisses des versants rocailleux, l'idée du moulin est avant tout celle de la subsistance, voir celle de la gastronomie m'intime mon estomac, souvent aussi utilitaire, mais moins présente et sans conteste moins vitale que dans certaines contrées ou les moulins sont la conition sine qua non de toute vie potentielle hormis l'aquatique sur un territoire [polders].

Là-bas, la force du vent leur permet d'extraire l'eau. Ici, la force hydraulique nous permet... hé!!! qui se permet de ricaner dans notre dos "de brasser de l'air"?!?!

Bref. St-Luc est la Mecque du meulage, en Anniviers. Son site des moulins du XVIIIè siècle a été rénové dans les années 80 et est aujourd'hui bien mis en valeur. Il se visite.

On y meulait: le maïs, le seigle, le froment, les noix. Le drap - laine et chanvre - et l'orge se foulaient.

L'immoblog est étonné par la bonne qualité de vos réponses, même s'il n'y a souvent que partie. Les petits finauds qui se sont risqués à la répnse "des céréales" ont de l'avenir! ;-)


Plongez-vous dans l'aventure des moulins!