Chandolin la plus haute commune d'Europe, celle où Ella Maillart a fini par déposer ses bagages, ne l'est plus depuis un bail. Ou ne l'a peut-être jamais été, cela dépend de l'histoire. Il est par conséquent grand temps d'y remédier. De mettre les choses à plat à défaut de culminer, voir de sombrer.

Chandolin, en Anniviers, est situé à 1980 mètres d'altitude selon que l'on se trouve sur la place principale en arrivant au village ou à 1920 d'après son église. "2000 mètres au-dessus de la mer" n'est donc pas zuzurpé. Mais voilà qu'on nous dit que les français font mieux. Incrédule, on ne croit pas. Les français n'ont qu'à le prouver! Puis on nous assène un second coup: les italiens aussi, d'ailleurs. Mais ce n'était pas le dernier...

Walti avait raison. Le désormais président à la retraite s'était une fois donné la peine d'aller jusqu'au bout de l'enquête: si Sestrières, Italie, culmine à 2035 mètres d'altitude, Saint-Véran la dépasse de 7 mètres. Sestrières n'est pas qu'une station de sports d'hiver, mais une commune piémontaise jeune de 75 ans d'âge. Quant à Saint-Véran, il s'agit d'un vrai village habité dont l'histoire remonte à l'âge du bronze. La question de savoir pourquoi Saint-Véran devenait un beau jour de fin de XXème siècle la plus haute d'Europe restait à éclaircir. Les grimentzards, jamais à bout de ressources, ont des amis dans le secteur. C'est Marie qui a répondu à l'appel. Mal m'en prit, elle ne faisait que de me compliquer encore l'histoire!

Il y a quelques années, Tignes en Haute-Savoie existait déjà sous forme de stations d'altitude et de commune. Un beau jour, elle décida d'atteindre de nouveaux sommets. En Suisse, l'altitude d'une localité se mesure à celle de la place de son église. En France, la révolution rangée dans les tiroirs de l'histoire, c'est à la mairie que revient l'honneur de qualifier altimètrement son fief. Ni 1 ni 2, les français de Tignes délaissèrent alors leur ancienne mairie pour s'en construire une nouvelle le plus haut possible, là où on ne viendrait plus la détrôner.

Désormais, Tignes se perche officiellement à 2100 mètres.

Le combiné à peine reposé, des questions ne sont toujours pas éclaircies. A quoi mesure-t-on l'altitude d'une commune italienne? Pourquoi Sestrières et Saint-Sévran, étant donné pour chacune d'elle une histoire antérieure à ma naissance d'où sont extraits les souvenirs mentionnés ci-dessus, ont-ils permis cette brèche à Chandolin? Avons-nous de tout temps abusé? N'avons toujours été que la commune la plus haute de Suisse, tout simplement? Etc.

Pas de science infuse pour cette fois, juste de nouveaux chemins. La solution paraît s'éloigner au contraire, la réflexion ne fait que de commencer. Avez-vos des pistes supplémentaires? Tant qu'on y est...! En attendant, nos conseils d'excursion [bien sûr, pour aller voir là-bas qu'on est mieux ici]:

Tignes, 2100 mètres, Haute-Savoie sur la carte
Saint-Véran, 2042 mètres, Hautes-Alpes sur la carte
Sestrières, 2035 mètres, Piémont sur la carte

Quelle écrivain-aventurière célèbre a déposé ses bagages à Chandolin?

Corinna Bille, la romancière, est la fille du peintre Edmond Bille. Son frère René-Pierre Bille et elle-même ont passé leur enfance entre Sierre et Chandolin. Plus tard, Stéphanie alias Corinna épousa Maurice Chappaz et s'installa avec lui dans le Haut-Valais, à Rarogne, là où est aujourd'hui enterré Rainer-Maria Rilke, également écrivain et ayant vécu à Sierre.

La Romancière - "Théoda", "Le Sabot de Vénus", "Cent petites histoires cruelles" - n'a jamais été aventurière ni déposé ses bagages dans cette ancienne commune, mais bien Ella Maillart la baroudeuse. Si Ella y a finalement pris racine, c'est pourtant grâce au père de Corinna. "Des Monts Célestes aux Sables Rouges" ou "Ti-Puss ou l'inde avec ma chatte" ne sont que 2 de ses périples en narration car de la Russie à l'Inde en passant par la Chine ou l'Afganistan, elle en a parcouru des kilomètres! Avec Ella Maillart, on confine à l'histoire suprême de l'aventure si on lui accorde, une fois au moins, comme compagne de voyage Anne-Marie Schwarzenbach.

Ok... peut-être que vous ça ne vous inspire pas, mais moi.

...pleine de courage et de curiosité, toujours soucieuse de voir des endroits sauvages et de tenter de comprendre les gens libres qui y vivent, Ella Maillart a fermé ses yeux de braise pour la dernière fois dans sa commune d'adoption en mars 1997, une vie derrière elle bien remplie.

Le site officiel d'Ella Maillart


Pssst. Cliquez sur l'illustration d'Ella Maillart à Chandolin. Ceux qui comprennent l'espagnol auront-ils leur fin mot de l'histoire à la lecture de la légende?

Enfin bref..., ex-record-commune ou pas, là-haut, on ne sera toujours que plus près du ciel: