Les conditions exceptionnelles de la saison dernière et la crise "aidant", les lits pourraient se réchauffer, malgré la force du franc suisse. Notre canton touristique a par ailleurs parfaitement la possibilité de compenser cet effet par la qualité de ses services et de miser sur ses excellentes prestations touristiques et techniques pour faire la différence. De plus, beaucoup de propriétaires pourraient vouloir redécouvrir les joies de leur résidence secondaire en Valais.

Mais... et si nous laissions la voie sur le sujet au spécialiste Vincent Bornet, directeur-adjoint de Valais Tourisme et ancien directeur de l'office de tourisme de Grimentz [c'est vieux puisque ça date de 1996 à 2001]?

L'interview [ou interview]

Bref, "que du bonheur!" comme le souligne Vincent Bornet. On y croit, mais à voir son nez tout rouge, il a certainement dû oublier de mettre sa cagoule pour la caméra :P


"Y zavaient les bêtes..." Et vous, aussi?