Comme chacun le sait, cela va de soi… :roll: les Alpes est une chaîne de montagne assez récente sur l’échelle géologique planétaire, surélevée par un phénomène de masses terrestres mouvantes, la tectonique des plaques, une sorte d’immense carambolage durant lequel [«durant» et non «où»] tout s’est imbriqué pèle-mêle. Un peu comme si vous froissiez rageusement une feuille de papier avant de la jeter à la corbeille. A l’époque, la terre était faite d’un océan et d’un continent - Pangée, ça vous rappelle des souvenirs? - qui s’est mis à éclater pour dériver et se reconstruire à sa matière, en se brisant en d’autres petits morceaux en cours de route. C’est pourquoi, quelques millions d’année plus tard - 4, 5 milliards d’année après le début de l’histoire terrestre - on retrouve de tout un peu n’importe où, si on peut schématiser ainsi. Dans notre région, on a donc des bouts d’écorces:
  • Briançonnaise [reste d’écorce ibérienne, l’Espagne et le Portugal d’aujourd’hui] en rose sur les cartes
  • Piémontaise [ancienne croûte océanique jurassique et crétacée] en bleu sur les cartes
  • Apulienne [microcontinent détaché de l’Afrique] en jaune sur les cartes

Auxquelles on ajoute de la molasse [détritus de roche, comme les bris de vitres et de carrosserie après le carambolage] et des bouts de plaques valaisanne [avé les * du drapeau!], européennes sous différentes formes, etc. Et encore, l’immoblog simplifie ce qui est déjà simplifié dans le bouquin de Monsieur Marthaler «Le Cervin est-il africain? Une histoire géologique entre les Alpes en notre planète». Le gros du mouvement de ces plaques se fait en direction sud-nord, le gros.

Il y a environ 60 millions d’année, un effet de subduction sonnait le glas de l’océan piémontais [Piémont = région nord de l’Italie aujourd’hui pour situer la moindre] face à l’Atlantique que s’élargissait [on s'éloigne aujourd'hui encore des américains et de leur continent, mais ceci est une autre histoire]. La plaque océanique qui servait de fond au défunt océan finissait ainsi de disparaître sous la plaque apulienne ou africaine dont les monts s’élevèrent, s’élevèrent… et entraînait avec elle la plaque ibérique. La plaque océanique est faite de roches sédimentaires plus grasses, noires et lourdes, moins indiquées pour la varappe.


C’est ainsi que le Besso et nos fonds de vallée, Zinal et Moiry que l’on discerne ci-dessus, observent un agencement piémontais qui s’étale des flancs Des Diablons, au Roc de la Vache, le vallon de Zinal, la Corne de Sorebois, la Garde De Bordon en effleurant le chapeau du Scex de Marenda pour continuer sa course du côté des Couronnes de Brionna, etc. bordé à l’aval d’un zeste ibérique et en amont par la plaque africaine si bizarrement échouée au milieu des Alpes.

Pour la petite histoire, c’est grâce à ce mouvement de subduction que nous avons pu, dans notre vallée, exploiter des mines de cuivre du côté de Zirouc ou de la Garde de Bordon puisque ce métal se trouve plutôt au fond des océans. Ci-dessous, le vallon de Zinal où l'on peut voir le Besso juste en-dessous de l'Obergabelhorn, indiqué sur le croquis.



Le Besso a ainsi les pieds englués dans la plaque sédimentaire océanique et la tête en Apulie africaine. Il est composé de gneiss vieux de 270 millions d’années, mais d’une plaque continentale tout de même plus compliquée que ça, selon Michel Marthaler, ce qui explique que sa roche est malgré tout plus sombre. De plus, il présente sa face nord à la vallée, une face par conséquent plus humide et soumise aux microbes et aux algues, ce qui l’assombrit encore.

Donc, moins haute altitude, très forte déclivité, superposition de plaques et type de roche, puis orientation. Si les tentatives d'approche présentées n'ont pas grand chose de scientifique, on a tout de même à peu près tous les ingrédients qui font du Besso une montagne à part, digne d’un mythe.

Unique.




PS. 3 nouvelles cartes topographiques au 25'000 sortent cet automne pour le Valais, au cas où vous chercheriez encore les altitudes exactes des 5 4'000 qui bordent le Besso pour le concours du bon Anniviard. LOL