Les conditions pour la formation d'une région ont été revues à la baisse pour les nuitées. On cause désormais de nuitées commerciales qui n'en compterons désormais plus que 700'000. On sucre donc la moitié tout en définissant un statut plus exact puisqu'on parlait avant de nuitées potentielles. Le budget marketing [prononcez "marquetinge" c'est plus rigolo] conserve pourtant sa masse critique de 5 mio [y a comme un image de dahu qui plane dans l'air...]. Du coup, on passe à un potentiel de 9 à 12 régions pour le Valais.

Ces critères ont entre autre été revus dans le contexte du regroupement de la région Verbier-Pays du Saint-Bernard. Quant à la destination Sierre-Anniviers, elle passe désormais sur la base de 2 des 3 critères:
  1. pas sur le budget marketing avec nos Fr. 800'000.- à disposition, mais
  2. des nuitées, 900'000 et quelques, je crois
  3. une marque internationalement reconnue: Les Flives LOL

Les destinations poussent un immense ouf de soulagement en ce qui concerne les SD [sociétés de développement] dont les OT [offices de tourisme] en sont la cheville ouvrière. Cette institution ne disparaîtra pas dans les méandres de la loi. On lui accorde de garder une place légale bien que la loi ne précise rien en ce qui concerne leur rôle et les régions libres de leur attribuer les taches qu'elles jugent nécessaires.


Le lendemain, divers professionnels réagissaient "diversement". On vous laisse apprécier.