C'est évidemment en bonne piste que l'immoblog a saisi Ken au vol en début de samedi soir, juste histoire de baliser notre prochain contact sous forme d'interrogatoire ;-)

Mais Ken a répondu présent le moment venu et a mis toute sa complaisance à notre échange verbal.

Ken vit à Grimentz. Il n'est, plus exactement, jamais parti. Comme presque tous les bébés huitantuitards, elle a fait ses classes à Vissoie. Après la fin de sa scolarité obligatoire, il a changé de versant pour attaquer un apprentissage de menuisier à Mayoux. Bien qu'il ait terminé son apprentissage en juin dernier, il n'a pas choisi de quitter sa place de travail, d'ailleurs il aime bien son métier, mais il a continué jusqu'à Noël avec une idée claire en tête: bosser à fond pour gagner un peu d'argent, puis profiter de prendre un peu de temps libre durant la saison hivernale.

Ken avant les rastas, on dirait:
Dieu merci [appréciation toute personnelle]!, Ken n'est pas un fou du sport comme d'autres avant lui sur ces pages. Il aime skier - sinon on en déduit évidemment qu'il se serait organisé pour prendre congé à un autre moment, n'est-ce pas? - même s'il ne fait pas forcément partie des inconditionnels de la cabine de 8 heures du matin.

Mais Ken se décrit surtout comme un être sociable à part entière. Sa bande de copains et le temps passé avec eux revêtent une grande importance à ses yeux.

La seule chose que l'immoblog trouve bizarre dans tout ça, c'est que, vivant dans le même petit village, on se croise pourtant si peu. On ne doit partager ni les mêmes lieux de rencontre ni les mêmes horaires de la journée... ou de la nuit :-)

Depuis 3 semaines, Ken a pourtant repris du rabot. Il s'est replongé dans l'odeur délicieuse de la sciure chez son employeur. De nouveau jusqu'à Noël, pour autant que les hasards de la vie le prévoient aussi ainsi. A ce moment, il envisage de partir. Pas partir, mais partir... à l'aventure. Il commence en effet à planifier un long voyage de plusieurs mois pour parcourir le monde. L'Asie, l'Amérique latine... il veut découvrir autre chose, saisir l'occasion d'apprendre aussi un peu d'anglais sur le tas. Décontracté, relax diraient même certains, c'est sans aucun doute une personne tranquille et confiante qui résume par un laconique "c'est gérable" son manque total d'appréhension face au défit de voyage et de langue.

Plus loin dans l'avenir, il ne regarde pas tant. C'est loin dans le temps. Il ne se pose pas trop de questions car il est bien ici. Il ne tire par conséquent pas de plans sur la comète et laisse venir les choses. Et au vu d'où le hasard a bien voulu mener certains autres bébés huitantuitards, on lui donne parfaitement raison. On verra bien, donc.

Ken vit encore chez ses parents, quoique plus pour très longtemps. Jusqu'à la fin du mois. Ensuite, il se met en colloc avec des potes durant l'été. Si la maison familiale sera alors peut-être bien vide, il n'en demeure pas moins que lui et ses frères sont toujours au village. Avec un petit rire qui évoque une connivence à toute épreuve, il confirme que lui et ses grands frères s'entendent très bien. A la question de savoir comment faire pour reconnaître les trois lascards les uns des autres quand on tous la tête des Genoud, il nous briefe de la manière suivante: Norman a le crâne rasé. Bryan des longs cheveux. Et moi des rastas.

Si les trois ont chacun aidé leur père à à l'étable, ce qu'ils ont souvent fait de bon coeur, Ken explique pourtant que le milieu des vaches hérensardes, nos lutteuses, tout l'intérêt voir même la passion que leur portent nombre d'éleveurs valaisans n'est pas forcément sa tasse de thé. C'est sympa, mais il y a tant d'autres choses à découvrir et dont il a envie de profiter.

Avide de liberté, il ne précise rien lorsqu'il évoque toutes ces choses à découvrir, on sent qu'il cherche ses mots. Il est peut-être encore à la recherche de sa vraie passion? Mais il n'a que vingt ans!

Bio
Appellation commune: Ken. Surnom Serge? Certainement un gag :-)
Parents: Catherine et Philippe Genoud
Fratrie: Norman, 26 ans et Bryan, 21 ans
Taille: nonchalamment acceptable
Signe spécifique: avide de liberté

Bon anniversaire Ken!