Chez nous, les vaches sont reines. Sur les affiches, l'événement était annoncé depuis des mois. Dans la réalité des faits en ce dimanche 29 avril, sous un soleil implacable, l'événement a drainé une foule surprenante. Des parkings de voitures plein des deux côtés de la vallée, de Mission et de St-Jean, et des accents aussi divers qu'exotiques se mêlaient à la foule. Et des reines, des rangées de reines.

Les combats avaient débuté tôt le matin.

En Valais, les vaches ont un instinct tout particulier. Oui, elle produise un peu de lait et paissent dans les paturages, mais chez nous elles combattent avant tout. Elles combattent pour établir leur hiérarchie.

Passé l'hiver à l'étable, l'été les réunit sur leurs prés au mayen d'abord, puis à l'alpage. Et c'est là que les combats débutent.

Les vaches de la race d'Hérens sont de couleur brune à noire et de corpulence râblée, assez courtes sur pattes. On voit rarement des vaches au pelage noir marbré de blanc, mais ça arrive. Nous en avons vu un bel exemplaire aujourd'hui. C'est surprenant, car on les confondrait à des vaches de race fribourgeoise - hè oui, comme le drapeau - mais ça reste des valaisannes. Sur la question du pelage, le combat fait aussi rage car d'aucun prétendra qu'il ne s'agira pas d'une indigène alors que d'autres prétendent, qu'il fut un temps, c'était elle que prévalait. Nous laisserons la question à votre appréciation.

Toujours est-il que les combats d'aujourd'hui furent acharnés, pour certains. Certes, ils manquaient du charme de l'alpage, mais celui de la foire semblaient pourtant les mettre en train. Le but est pour elles de se retrouver par catégorie sur le terrain et de combattre à l'aide de leurs cornes pour mettre en déroute l'adversaire suite à des luttes parfois avortées parfois acharnées. Celle qui capitule a trouvé sa maîtresse. Ici, elle est du même coup expulsée du champ de bataille. Impitoyablement.

La plupart de ces bêtes ne se retrouvera que sur un prochain terrain de jeu officiel. Peu d'entres elles à l'alpage cet été. Mais, place à 2 séquences qui vous en diront mieux et plus long:





Petite précision utile en fin de combat. Les vaches sont, au hasard du sort, soumise au même contrôle anti-dopage que nos sportifs d'élite. Si si...!