L'immoblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Actu › La fusion

Tout sur la fusion des communes du Val d'Anniviers

Fil des billets

Mercredi, 1 octobre 2008

La commune de Vissoie par Nathalie Epiney

Vissoie est un petit village dans la montagne à 12km au Sud de Sierre et au coeur du Val d'Anniviers qui compte environs 450 habitants. C'est un bourg avec des maisons jointives sur une petite "plate-forme ovale" naturelle à 1202m d’altitude.

René Massy, président en fonction jusqu’à la fin de l’année, nous donne une description du village sur le site internet www.vissoie-vs.ch :

« Vissoie, petite bourgade médiévale, est situé au centre du Val d’Anniviers, mais surtout au cœur d’une région où le paysage et l’homme forment un tout indissoluble.
Au carrefour de plusieurs lieux touristiques réputés du Val d’Anniviers, la vocation de Vissoie est d’être complémentaire aux stations du haut en mettant à disposition les services nécessaires au bon fonctionnement de la population anniviarde tels que écoles, commerces, médecins,…
La liane qui sépare notre petite commune de montagne du milieu urbain n’est à l’heure actuelle plus un problème pour celui qui recherche un lieu attractif et une qualité de vie comme le démontrent les nombreux pendulaires vivant dans notre commune. »

Lire la suite...

Mardi, 30 septembre 2008

Les jeunes et la politique

Il n'y avait pas de jeunes, puis il y a une jeune. Mais les jeunes ne sont pas désintéressés pour autant et sont souvent même très affirmés. Ça, c'est le résumé de la campagne jusqu'à aujourd'hui.

L'immoblog en veut pour preuve ceux qu'il a rencontré vendredi à soir à Vissoie. C'était dans une buvette qui n'avait en effet plus rien à voir avec les quelques planches qui nous abritaient tout juste à l'époque des cours de patin scolaires. C'était, vous vous en doutez, il y a quelques siècles.

La soirée avait pour but de les placer face aux candidats de la liste numéro 1. C'est de manière décontractée et tout à fait informelle, ou presque, qu'on s'installa "au petit bonheur la chance" autour de la grande table.

La formule de base n'avait, elle, pas changé: des questions pour chaque candidat préparées dans le but de lancer le débat. Ces dernières reflétaient parfaitement les intérêts de ceux qui les posaient, mais aussi celles de ceux qui... "écoutaient" après avoir répondu [on vous dit pas qui, ça risquerait d'influencer votre vote]. :P

Lire la suite...

Lundi, 29 septembre 2008

Vos suffrages, un choix cornélien?

Avez-vous ouvert votre enveloppe de vote reçue par poste la semaine dernière? Savez-vous quelle réponse y apporter ou réfléchissez-vous encore sur la question? Une sélection tactique s'impose en fonction de vos objectifs!

Les suffrages sont la résultante d'un bulletin pris en compte dans le cadre d'une élection. Un suffrage va au parti et un voix au candidat. Au candidat s'il s'agit d'un vote au système majoritaire, mais au parti d'abord en fonction du nombre de places si le système est proportionnel. Dans le cas de notre élection opposant, vous vous en rappelez certainly, Corses, Siciliens et Calabrais on ajoute comme prévu un Sarde.

Nous avons ainsi 8 Corses - puisque nous les avions auparavant déjà définis comme majoritaires - 5 Siciliens, 5 Calabrais [dans un ordre tout à fait fortuit], 1 Sarde en lice pour gouverner le royaume méditerranéen. Et 4 listes [on mélange les cartes], soit des listes à l'effigie de leurs terres. A partir de maintenant, on suppute clairement avec des exemples pour comprendre ces histoires de suffrages:

Lire la suite...

Samedi, 27 septembre 2008

Candidats PDC - Louis Salamin et Simon Epiney

 

Lire la suite...

Anniviers écrit l'histoire

... lit-on carrément dans le JDS, cette quinzaine! Bernard Crittin n'y va en effet pas de main morte pour relater notre actualité.

Le contexte [comme le concept] de ces élections est en effet totalement nouveau pour nous. Si la liste d'entente n'a pas passé la rampe pour assurer les équilibres, «cette décision a eu le mérite de lancer un débat d'idées dans la vallée». Vous ironiserez en prétendant que tout ceci fait le beurre de l'immoblog [quoique... certains jours...], lui donne du fourrage, mais pas seulement à lui! Les événements actuels sont en effet très passionnants puisqu'on "inaugure un nouvel alpage".

Lire la suite...

Vendredi, 26 septembre 2008

Candidats PDC - Nadine Zufferey et Georges-Alain Zuber

 

Lire la suite...

Jeudi, 25 septembre 2008

La commune de St-Jean par Valentin Crettaz

St-Jean est une commune de la rive gauche du Val d’Anniviers (1552 ha.), comprenant trois villages, St-Jean (1350 m. d’altitude), Mayoux (1200 m.) et Pinsec (1280 m.), ainsi qu’un hameau, Les Frasses (1250 m.). La commune de St-Jean est entourée de quatre communes de la future commune d’Anniviers (Grimentz, Ayer, Vissoie et Chandolin) ainsi que de trois autres (Chalais, Grône et Nax).

Il y a plusieurs commerces sur la commune. Le Café-Restaurant « La Gougra » à St-Jean, célèbre pour ses excellentes fondues ainsi que ses mets montagnards, le menu anniviard notamment. « L’Auberge de la Puchotaz » à Mayoux, avec une trentaine de lits, un restaurant et un espace où vous pourrez taquiner le cochonnet. « Le Gîte de St-Jean », avec 30 lits répartis en chambres individuelles ou en dortoirs, idéal pour vos repas de fête, séminaires ou autres rencontres. Mentionnons encore un logement de groupes, des Beds and Breakfast ainsi qu’une maison d’hôtes.

Les familles originaires de St-Jean sont les Salamin, les Massy et les Savioz, pour citer les plus nombreuses. Aujourd’hui, les noms de famille les plus courants sont Zufferey et Savioz.

La commune comptait 206 habitants en 1990, puis 215 en 2000 et 250 aujourd’hui, répartis à hauteur de 105 à St-Jean, 115 à Mayoux et 30 à Pinsec. Nous constatons une nette augmentation. Ceci est dû principalement à la hausse des prix des terrains et des loyers dans les stations. Ces chiffres paraissent modestes, mais la population se voit toutefois multipliée par cinq durant la saison touristique.

A la fin du XIXème siècle, Mayoux fut décimé par une avalanche meurtrière qui, partie des Tsougedires, rasa la grande partie du village. Ce triste événement fut suivi de la construction de la chapelle de Mayoux, dédiée à Notre Dame des Neiges.
Le 5 mai 1955, une terrible explosion provoqua des dégâts inestimables et un incendie à St-Jean où une personne perdit la vie.

Lire la suite...

Mercredi, 24 septembre 2008

Candidats PDC - Pascal Rouvinet et Simon Crettaz

 

Lire la suite...

Votez juste! - Trucs & astuces du vote par correspondance ou au bureau

Votre boîte aux lettres bouffe de l'estampillé officiel, ces jours-ci, car vous recevez votre matériel de vote et vous vous posez certaines questions pratiques face à une élection aussi cruciale et mémorable que celle de la fusion d'Anniviers. Quelles sont les limites du panachage? Puis-je utiliser un stylo? L'état prend-il en charge les frais d'envoi du vote par correspondance? Où déposer mon bulletin au bureau communal? Etc.

Ces questions vous ont certainement tenu/e/s en haleine des nuits durant au point de vous en faire perdre le sommeil. Non...? Ah comme ça... vous avez mieux à faire! Finalement, vous avez raison puisque c'est l'immoblog qui s'y colle pour vous. Petits malins, va!

Lire la suite...

Mardi, 23 septembre 2008

Evénements de gauche

Pour cause de suivi de campagne, de travail [hè!] et de nombreuses nuits de sommeil envolées en cogitations "dans l'air du temps", l'immoblog a déclaré forfait pour le concert des Imberbs, samedi soir à Vissoie. C'est donc un envoyé spécial, un... reporter sans frontières [on ose jusqu'à la fin de l'année ;-) ], qui nous parle d'une soirée très sympa et d'une équipe de musiciens très en verve. L'heure n'était pas à la propagande, mais à la décontraction.

Plus sérieux par contre, la rencontre avec Monsieur Rumley dans la même salle de Vissoie hier soir...

Lire la suite...

Candidats PDC - Jeanine Walter et Jean-Albert Melly

 

Lire la suite...

Et quid du côté PDC?

Ils manquaient en effet à notre actif et vous avez été nombreux à vous en poser la question - non sur ces pages, l’immoblog ne se fait plus d’illusions en la matière - mais dans la réalité. Les voici, donc, puisque l’embargo est enfin levé pour votre blog préféré [meuh si... ça l'est, n'est-ce pas? :P ].

«Exister économiquement, jouer ses propres atouts - touristiques, agricoles, énergétiques ou naturels - commune solide garante du bien-être de sa population, fiscalité raisonnable, mise en avant du développement durable - dont les 3 composantes sont le bien-être économique, le progrès social et la préservation de l’environnement - meilleure alchimie entre développement économique et préservation du cadre de vie», etc. sont les premiers arguments résumés de l'octuor.

L’ambition du parti «est de servir la future commune avec des personnalités d’expérience, capables d’être en charge de l’intérêt public et de répondre aux attentes de la population par des solutions réalistes, à la mesure de nos moyens.»

Le parti s’engage de plus «dans un projet de société, celui de faire de cette vallée, une vallée autonome sur le plan énergétique par la mise en place de mini-centrales hydrauliques, ainsi qu’une aide à l’isolation des bâtiments et à l’installation d’équipements solaires, à bois, pompes à chaleur ou biogaz.»

Lire la suite...

Lundi, 22 septembre 2008

Rencontre des jeunes

Si ce soir a lieu la rencontre organisée par les socialistes à propos d'aménagement du territoire, une suivante est en voie de préparation.

Des jeunes l'organisent - majoritairement PDC - pour discuter avec les "candidats du PDC d'Anniviers". L'invitation pour cette dernière n'est pas passée inaperçue. C'est sur Facebook, l'un de ces fameux sites de réseautage, que le rendez-vous a été pris. L'immoblog, face à des moyens technologiques qui le met en verve, ne s'est évidemment pas porté pâle [je peux plus car sinon on m'accuserait de sabotage, je me suis moi-même laissée prendre au piège!].



Cette rencontre aura donc lieu vendredi soir 26 septembre à 20h30 [le programme officiel indique même une heure de rentrée à la Cendrillon... aaaaahhh, c'était pour les candidats, ça?] à la cantine du HC Anniviers près de la piscine de Vissoie. On me dit que cette cantine n'a plus rien à voir avec le cabanon délabré que j'ai connu durant mes années d'école. C'était il y a bien longtemps. Etait-ce pour me rassurer? :roll: On vera bien.... on est curieux de voir comment les jeunes perçoivent la chose publique et quelles seront leurs préoccupations. Comment, aussi, ils les exprimeront.

A vendredi!

Candidat socialiste - Pierre-Marie Epiney

Chers Camarades bloggeurs,

Comme l’a si bien dit Nicole quand elle a annoncé ma candidature, je suis descendu de mon toit. Elle aurait pu, avec une pointe de malice, dire : « Pierrot est descendu de son perchoir ! » Car les Epiney de Grimentz ont comme surnom : « Les Coqs ».

Brève présentation :

Je ne vais pas m’affubler de titres et de diplômes que je n’ai pas. J’ai simplement un CFC en Mécanique obtenu à l’Aérodrome Militaire de Sion en 1974 et mon brevet de professeur de ski. Après quelques années consacrées à parcourir le monde, sac au dos et fleur au fusil, j’ai été propulsé à la direction de l’Ecole Suisse de Ski de Grimentz. J’y ai donné le meilleur de moi-même, j’y ai mis de la passion et du dynamisme durant 26 saisons !!! En été, pendant 10 ans, j’ai cultivé des plantes médicinales et aromatiques pour la marque Ricola, les fameux bonbons ! Parallèlement, j’ai fait des toits de bardeaux, activité que je pratique à plein temps encore actuellement.

La vie sociale et associative a toujours été au cœur de mes activités.
  • 12 ans au comité de la Société de développement de Grimentz
  • Initiateur du « Grand Raid Cristalp »avec mes copains Paulon et Patrick Bruchez
  • 6 ans au HC Grimentz et cofondateur du HC Anniviers avec mon contemporain Jean-Marie Viaccoz

Lire la suite...

Dimanche, 21 septembre 2008

Impossible d'y échapper

Préambule

Ce billet, comme tous les autres écrit par mes soins d’ailleurs [il est certainement bon de le rappeler], ce billet… donc, n’engage bien sûr que moi. Il aurait parfaitement pu être signé par Clin d’Oeil, mais les faits se sont produits dans l’environnement immédiat de l’immoblog. Il n'a en tout cas été dicté par personne.

Billet

Qu’on le veuille ou non, impossible d’en réchapper. On vous laisse donc apprécier 8-O

Lire la suite...

- page 2 de 6 -