Qu'évoque notre région pour vous? La Raclette [R maj car AOC], la fondue [f min car pas AOC], le Fendant [F maj même si pas AOC], la viande séchée, l'alpage, le sérac, l'abricotine, ..............

Ça, c'est plutôt l'image classique, parfois un peu brute de coffrage avec en arrière-fond le petit vieux qui tire un verre acide de son tonneau au fond d'une cave humide où se mêlent les anciens utilitaires de bois aux ustensiles agricoles toujours en vigueur sur nos pentes escarpées.

Notre canton a néanmoins un tantinet évolué pour s'adapter. Il a donc amélioré la qualité des produits de son sol en équilibrant les essences, en privilégiant les produits typiques tout en visant la qualité. Un exemple parmi les 5 proposés:

Ce dynamisme nous offre le résultat suivant:

Quelques chiffres à l'appui et un bon historique, un peu de détail sur le sujet se laisse volontiers lire dans les 2 fichiers en annexe Le Valais agricole - histoire et évolution.

Si le Valais est à croquer, il l'est aussi en termes de nourriture plus... intellectuelle. Mieux dit: culturelle. Une fois passée la saison des asperges et des fraises, le Valais des biens immatériels dont certains d'entre vous connaissent quelques uns et dont d'autres restent encore à découvrir. Pour nous, Valaisans, aussi d'ailleurs. Voici à ce propos un autre article du Nouvelliste par Jean-Yves Gabbud qui a retenu toute l'attention de l'immoblog ces jours:

Même le savoir-faire en relation avec la gestion des risques d’avalanches a droit de cité sur cette liste, fallait y penser et c'est une sacrée reconnaissance! Amis belges, français, allemands, anglais et même suisses, retrouvez la liste complète des traditions vivantes en Suisse. Au-delà du ski, des géraniums et des montagnes, voici donc tout ce dont nous sommes encore riches. Qu'on se le dise!

Événements mouvementés, ces jours, pour la sauvegarde d'un autre de nos trésors [on dirait qu'on a que ça, ici :-0]. La forêt de Finges, pinède à la renommée internationale en passe de devenir un parc naturel d'importance nationale. Cette immense forêt s'étale au pied du Val d'Anniviers en direction du Haut-Valais. Sauvetage politique du Parc de Finges en annexe.