C'est du Alain tout craché, gai luron et farceur en diable. Alain, non-voyant, est un personnage bien connu, par ici. Excellent skieur, il se permet de feinter la chute pour amuser la galerie et nous l'avons vu s'envoyer la pente de manière assez convaincante au kilomètre lancé au bras de Valérie [guide], en son temps.

Ce que l'article ne dit pas, c'est qu'Alain s'est aussi jeté du Mont-Blanc en parapente, une entreprise périlleuse car le vent tempêtait. Il avait beau être bien vivant à nos côtés en nous montrant la vidéo, il était difficile d'y croire jusqu'au moment de l'atterrissage...

La source de l'accomplissement de ses projets relève d'un énergique optimisme: il n'attend pas, il prend les choses à bras-le-corps. Il y va. Il forge sa vie. Car l'essentiel est invisible pour les yeux... et ça, il l'a bien compris!

Christine Savioz fait aujourd'hui parler de lui dans le Nouvelliste. En souhaitant réaliser un audio-guide sur le chemin de la vigne à Farinet, il se bat pour faire avancer la cause dans l'autonomie des personnes non-voyantes.

Le fichier est en annexe.