Chasseur émérite, Jean des Moustaches en faisait étalage hier matin tôt sur son blog de chasse. Des marmottes sont - en ce beau milieu de mois de janvier! - sorties de leur sommeil hivernal à la Tsarva [Bendolla]. Un billet serti de magnifiques photos prises par notre garde-chasse Joël.

Sur les pistes de ski, tout le monde en parlait depuis quelques jours, déjà, car les marmottes, peu farouches, ont été observées avec étonnement par chacun. Au matin et par beau temps. Une fois le soleil disparu, elles se cachent illico "sous la couverture".

Aujourd'hui, elles ont sans aucun doute fait grasse mat'!

On rigole on rigole aussi en parvenant sur les sommets du télésiège des Grands-Plans. Après quelques jours sans chutes de neige, on pouvait y observer un dédale impressionnant de traces d'animaux. Des kilomètres parcourus dans cette zone, de contours inopinés à se demander ce que la bête pouvait bien avoir en tête au moment d'obliquer son chemin, d'espaces entiers piétinés où on la verrait se rouler dans la neige ou jouer avec un congénère. Probablement un renard.

'C'était' car il a neigé, aujourd'hui. Tout est à refaire.

La petite souris, elle, se fiche du gros temps et continuera ses balades avec un oeil complètement indifférent pour ce qui se passe pourtant juste à ses côtés. Le mammifère, minuscule, s'est créé une sorte de tunnel entre la zone centrale de l'arrivée des Grands-Plans, juste sous la roue du pylône d'arrivée, et quelques mètres en contrebas. Exactement au milieu des lignes de montée et de descente des sièges. Elle sort d'un côté, trottine à côté des skieurs qui déboulent du télésiège, puis elle disparaît le plus tranquillement du monde, satisfaite de la bonne blague qu'elle vient de faire aux touristes interloqués.

Mais... la souris est plutôt phénomène courant quoique sans doute plutôt plus tard dans l'hiver en bordures de pistes. Alors, ouvrez l'oeil vous en apercevrez peut-être une, vous aussi. 8-O

Chasseur non moins émérite, mais à sa façon, Charly du même Nouvelliste a rencontré Messieurs Salamin et Solioz [détail dans l'article], pour nous rassurer entièrement quant à nos chances de survie dès lors que nos vies dépendent d'une câble d'acier et de pinces. Votre sécurité est doublement garantie à Grimentz!