Si on considère que la liberté de l'un trouve ses limites dans celle de l'autre, en matière de dangers de hors-piste et d'avalanches, le "Freeday" trouve tout son sens dans son appellation déjà. Cette manifestation grimentzarde avait pour cadre les quelques jours qui ont suivi les avalanches d'Anzère et du Diemtigtal. On voit d'ici les débats qui ont sans doute animé la troupe de passionnés, ce week-end-là.