Christine Crittin-Rion

•Verrier-créateur à Grimentz, enseignante de dessin au centre scolaire d'Anniviers à Vissoie.
• Membre du comité des Féeries de Noël, responsable de la décoration et des bénévoles.
• La 6e édition des Féeries se tiendra à Grimentz, les samedi 12 et dimanche 13 décembre.

par BERTRAND CRITTIN
Un seul homme dans le comité d'organisation des Féeries. Noël est une affaire de femmes à Grimentz?
Non (rires). C'est une affaire qui concerne tout le village. Beaucoup de gens donnent un coup de main, y compris des hommes. Ils s'occupent notamment de la construction des cabanons. Le seul homme de l'organisation, Vincent Massy, c'est le chef. Même s'il n'aime pas trop qu'on le dise.

On peut déguster une soupe aux 17 légumes lors des Féeries. Les Grimentzards ne seraient pas un peu Marseillais?
Jean-Louis Massy est fier de sa soupe. Elle se compose vraiment de 17 légumes. Pendant la fête, il a sur lui la liste des légumes qui composent ce potage. Il la présen- te, comme une preuve, aux visiteurs qui n'y croient pas.
Noël est devenu une immense machine commerciale.
[ndlr. le lâppio - j'écris comme on le prononce - était le 18ème légume utilisé par Jean-Louis dans l'édition de cette année].

Croyez-vous encore à l'esprit de Noël?
Il n'y a pas de grands centres commerciaux à Grimentz, c'est une chance. Ici, Noël ne débute pas le 1er novembre, mais avec les premières neiges et les Féeries en décembre. La machine commerciale est moins agressive. Les visiteurs sont attirés par la convivialité de la fête, son cadre magnifique, ils ne viennent pas forcément pour consommer. J'ai moi-même un stand à la manifestation. Vendre des tableaux est le dernier de mes soucis.

Croyez-vous au Père Noël?
Je n'y crois plus, mais... le Père Noël met de la magie dans les yeux des gamins. Eux, ils y croient. Noël permet aux adultes de garder une âme d'enfant. J'adore!

Et la Mère Noël, un mythe?
Je ne l'ai jamais rencontrée. Le Père Noël est toujours venu à Grimentz en célibataire.
[ndlr. bis Tiens donc... je l'avais jamais vu sous cet angle. Et en plus à son âge, l'héritage peut être intéressant, non? Faudra que je lui cause, l'année prochaine. :P ]

Quels souvenirs gardez-vous de vos Noëls d'enfant?
Des senteurs et des images. Franchement, c'était une période magique. Ma maman mettait des pelures d'orange sur le potager, les effluves envahissaient la maison. Le sapin dégageait un parfum, car il était naturel. Il régnait une ambiance très chaleureuse à la maison, avec des chants, des disques. Et le matin de Noël, les cadeaux sous le sapin...

Le plus beau cadeau que l'on vous a offert pour Noël?
Enfant, j'avais demandé un petit théâtre de Guignol à mes parents. Le matin de Noël, ils m'ont offert un immense paquet. Mon papa avait fabriqué lui-même le théâtre, avec les marionnettes.


Touchant... L'article est en Annexe de ce billet.

Et voici quelques uns des nombreux clichés qui ont été saisis par une foule incroyable des Fééries de cette année:

Fééries 2009 - samedi et dimanche 12 et 13 décembre 2009

A l'année prochaine!