Le dernier jour de la saison. Déjà.

Cette dernière n'a pourtant pas été courte, mais elle est bien vite arrivée à son terme. L'étonnement est à son comble chaque année lorsqu'on y parvient. Skieurs invétérés, les consciences sont plus lourdes à porter lors de la dernière descente. Même si l'échéance revient d'année en année, on s'étonne de ressentir à chaque fois le même pincement au coeur, une nostalgie insidieuse.

Pour les remontées mécaniques d'Anniviers et malgré un début difficile, la saison se termine sur un bénéfice global de +5%. Nous y reviendrons dans un prochain billet plus en détail.

Les derniers préparatifs de départ pour la buvette de l'Orzival avec une pause bien méritée en fin de saison.

Le traditionnel apéro de fin de saison devant le restaurant. Ce dernier remporte toujours franc succès. Non, les bonhommes en rouge et jaune ne sont pas les joueurs du HC Sierre, mais l'équipe de mal-voyants qui nous fait toujours l'honneur et le plaisir d'envahir nos pistes le temps d'un week-end. Abordez-les sans retenue si vous les croisez la saison prochaine, ils sont trop sympas. Nous reparlerons d'eux une autre fois.

Un dernier regard porté sur la fameuse Tsarva... un brin nostalgique entre neige et rocher.

L'équipe de l'étable qui a mis la clé sous le paillasson, le moment de fêter la chose dignement avant de reprendre le chemin du village et des chantiers. Ils viennent en outre se prélasser à voir leurs collègues du restaurant de Bendolla bûcher encore quelques heures sous les feux de la rampe.

Une dernière et improbable touriste dans son transat :-)

La terrasse du Florioz qui ne désemplit jamais.

Le combat de l'herbe verte sur la neige blanche... enfin blanche...















THE END ;-(