Cette année, si la saison d'hiver vous paraît longue. C'est parce que les fêtes de Pâques sont programmées vers le 8-10 avril seulement. Du coup, les vacances de carnaval se sont joyeusement réparties sur 3 grosses semaines. Quand on travaille en station, la perspective est évidemment différente de celles de vacanciers, mais, l'année prochaine, ce seront les vacanciers qui auront la vie dure.

En effet, Pâques tombant au 20 mars environ, les vacances de carnaval auront lieu au début février déjà et se condenseront considérablement. Nous ne pourrons par conséquent répartir de manière harmonieuse nos clients dans les logements souhaités, voir même tout simplement les contenter.

Il est dur d'observer la crainte et la déception sur leurs visages car s'ils revenaient chaque année à la semaine correspondant exactement à celle qui vient de s'écouler, la priorité leur serait accordée et le problème résolu d'entrée. Sauf desiderata du propriétaire du logement loué. Or, cette fluctuation des vacances nous pousse parfois dans des retranchements compliqués.

Pour l'heure, nous n'avons pas empoigné ces dossiers, mais il est évident qu'il sera fait au mieux pour essayer de retrouver avec grand plaisir un maximum d'entre vous.

Si, à tout hasard, des politiciens influents devaient lire ces humbles lignes et souhaitaient s'investir dans une cause juste...